Edito

La création d’emplois au cœur des élections

LB / 1er février 2010

À 6 semaines des élections régionales, nous voulons revenir sur ce signal d’alarme lancé la semaine dernière par le président de la Région, par l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER), par "Témoignages" et d’autres sur la gravité du problème du chômage dans notre pays. Avec 20.000 Réunionnais de plus en un an privés du droit à l’emploi, si des mesures concrètes adaptées à ce drame ne sont pas prises, on verra « s’aggraver les tensions sociales jusqu’à un point de non-retour », affirme Gilles Leperlier de l’AJFER.
Cela signifie que tous les acteurs économiques, socio-culturels, administratifs et politiques sont concernés par ce défi et qu’ils ne peuvent plus continuer à se plaindre, ni à jeter la responsabilité sur l’autre. Ils ont le devoir de tourner le dos au modèle qu’on a connu jusqu’à aujourd’hui et d’aller vers le développement des emplois durables pour tous les Réunionnais.

Des solutions sont préconisées à cette fin depuis longtemps par qui l’on sait ; en résumé :
1) traiter l’urgence sociale par la création de 50.000 emplois pérennes dans deux grands services d’aide à la personne et d’amélioration de l’environnement ;
2) construire massivement des logements sociaux ;
3) créer 15.000 emplois dans les énergies renouvelables pour accélérer l’autonomie énergétique de l’île ;
4) promouvoir l’autosuffisance alimentaire en développant nos productions agricoles, la pêche et l’aquaculture ;
5) réaliser des projets importants comme le tram-train et la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise pour bâtir le développement durable de La Réunion avec des aménagements, des équipements et des services publics répondant à des besoins essentiels de la population ;
6) adapter la formation afin d’atteindre ces objectifs.

Lors des élections du 14 mars, les Réunionnais vont se positionner sur ces propositions concrètes dans le but de combattre le chômage et la pauvreté. Ils diront clairement s’ils sont favorables, unis et solidaires pour réaliser un tel plan.
Paul Vergès l’a redit hier soir sur Télé-Réunion : « le chômage doit être la préoccupation de tous car c’est le drame fondamental de La Réunion ». Voilà pourquoi la création d’emplois sera au cœur de ces élections.

L. B.


Kanalreunion.com