Edito

La décadence du pouvoir commence quand il abandonne la jeunesse

J.B. / 1er mars 2012

Didier Robert, Nassimah Dindar et le Préfet sont 3 personnages sortis d’un mauvais film lorsqu’ils s’érigent en acteurs principaux des avancées sociales qui ont suivi les manifestations. Nous trouvons même des journalistes pour les applaudir et les porter en héros de la situation. Il y a quelque chose d’indécent dans leur numéro d’auto-congratulation, auréolé pour la circonstance par les félicitations de Nicolas Sarkozy, le président le plus anti-social que la France n’a jamais connu ! Il fallait le faire !

Au moment même où ils se pavanent dans les médias, des dizaines de jeunes Réunionnais sont jetés en prison, avec mépris, par des magistrats exogènes aux revenus indexés. Pour beaucoup de ces jeunes, c’est la première fois qu’ils sont confrontés au pouvoir judiciaire et leurs casiers judiciaires n’ont pas une seule tâche. Mais pour s’être battus aux côtés d’autres personnes en faveur de meilleures conditions de vie, ils se retrouvent face à des tribunaux intransigeants qui veulent en faire des exemples dans le but de dissuader les autres d’en faire autant. Quelles illusions !

Ces emprisonnements occasionnent de vrais drames familiaux. Nos 3 mousquetaires n’ont jamais eu un seul mot de compassion pour toutes ces personnes et leurs familles et qui ont contribué à faire évoluer les choses à La Réunion. Ces jeunes sont pour la plupart des victimes du chômage et de la politique anti-sociale menée par le gouvernement en place.

Mais la vérité est que s’il n’y avait pas ces jeunes pour descendre dans les rues et se battre, il n’y aurait pas eu toutes ces glorifications. En réalité, ces élus et hauts fonctionnaires qui se vantent des résultats obtenus ne sont que des « espère cuit » qui profitent de la lutte des plus jeunes, même si de telles manifestations débouchent sur des grabuges. Ils n’ont aucune considération pour ces personnes jetées en prison pour un an, dans certains cas ! Cela est inimaginable.

Le pire c’est lorsque certains journalistes se permettent de qualifier ces jeunes de « délinquants », alors même que leurs actions ont été décisives dans la bataille menée pour la baisse des prix. Les transporteurs aussi ont contribué à cette baisse, dirions-nous qu’ils sont « des délinquants » pour autant ? Ira-t-on jusqu’à évaluer les pertes causées par les barrages ? Alors, pourquoi autant d’acharnement envers ces jeunes ?

Combien de jeunes y avaient-ils sur les barricades en 1789 pour réclamer plus de justice et la fin des privilèges ? Dans les livres d’histoires, ces jeunes sont présentés comme des héros. Mais pour l’époque, ils étaient des « émeutiers » pour le monarque, trop soucieux de protéger leurs intérêts au détriment du bien-être du reste de la population. Le célèbre tableau de De Lacroix « La liberté guidant le peuple » est un symbole fort de la lutte des plus démunis pour la démocratie et l’abolition des avantages accumulés par les plus riches. Aujourd’hui, ils sont les héros de la République et les Rois ont disparu. Il en a été de même dans la Rome antique quand ceux qui étaient au pouvoir s’empiffraient pendant que le peuple mourrait de faim. C’est le peuple de parias qui a eu raison devant l’Histoire.

Il est difficile de ne pas faire la comparaison avec ceux qui se battent aujourd’hui pour mettre fin aux privilèges des monopoles pétroliers et commerciaux. Pourquoi le pouvoir a-t-il peur des combattants modernes de la Liberté ? Ceux qui ont le pouvoir utilisent la répression et ils brident nos jeunes, car ils sont effrayés à l’idée de perdre leurs avantages. Ils agissent comme les monarques de l’époque. Mais au fond, ils ont peur du peuple qui lutte. Ils s’acharnent sur des jeunes.

Pour la Dignité des Réunionnais, pour l’honneur de leur famille, le PCR est le seul parti à réclamer la libération des jeunes, car ils ont contribué à l’évolution positive de la situation. Aussi nous appelons encore une fois ce pouvoir décadent à libérer nos jeunes. L’objectif de faire baisser les prix a été atteint, libérez les !

J.B.


Kanalreunion.com