Edito

La fin d’une période de confusion ?

J.B. / 2 septembre 2014

En 1981, devant les difficultés sociales, le peuple de France pousse à la victoire les tenants du programme commun. Ce qui amena des ministres communistes au gouvernement. Pas pour longtemps. En effet, un changement de politique conduisit au départ des 4 ministres communistes. Depuis, le PS n’aura de cesse de rétrécir la gauche à sa seule dimension.

Trois décennies se sont écoulées entre l’arrivée de la gauche au pouvoir, en 1981, et le spectacle qu’a offert le Premier ministre socialiste à l’université d’été du Medef. On n’en revenait pas. Tous les délégués de l’organisation patronale étaient debout pour applaudir le discours et les engagements du gouvernement : pas un mot pour les travailleurs mais 40 milliards sous forme de crédit d’impôt.

Trois décennies étaient nécessaires pour voir 3.000 délégués présents à l’Université d’été du PS conclure la prestation de Pierre Laurent, secrétaire général du PCF, par des applaudissements. Passé ce moment émotionnel, il faudra bien que le PS fasse une introspection sur le bilan de ces 30 dernières années. Mitterrand avait défié Valéry Giscard d’Estaing sur la baisse du niveau du chômage. Rebsamen, ministre du Travail, vient de déclarer à ce sujet : « nous avons échoué ».

Voilà où mène le résultat de 30 années d’exclusion des communistes et de mensonges sur « la gauche » réductrice. La clarification qui a déjà commencé mettra-t-il fin à cette période de confusion idéologique ?


Kanalreunion.com