Edito

La malhonnêteté du “JIR”

Témoignages.re / 27 janvier 2012

Il fallait s’y attendre, la fin de campagne électorale s’emballe à Sainte-Suzanne. Les candidats anonymes ne pouvaient pas rester silencieux jusqu’au scrutin de dimanche. Alors, tous les coups sont bons pour tenter de dénigrer Maurice Gironcel. Des tracts anonymes, calomnies et accusations mensongères, etc., tout passe.

S’il n’y avait que les candidats qui se délectent de ce genre de méthode, on pourrait parler de folklore. Mais, cette fois, nous avons 2 journalistes militants anti-PCR qui sont à la manœuvre : Jismy Ramoudou et Yves Mont-Rouge. Le premier a longtemps officié au site internet de Zinfos974 et l’autre est rédacteur en chef du "JIR". Hier, soir, les 2 compères s’en sont donné à cœur joie dans un duo exceptionnel sur Télé Kréol où la malhonnêteté le dispute à la diffamation. Même Télé-Debré du temps de FR3 n’est jamais descendue aussi bas dans l’attaque gratuite contre le PCR et Paul Vergès, en particulier.

Le "JIR" et Mont-Rouge sont amers depuis que "Le Quotidien" et "Témoignages" questionnent l’opinion sur la décision de Didier Robert d’avoir acheté le terrain du propriétaire du "JIR" à un prix supérieur de 10% à l’évaluation des Domaines. Il ne s’agit pas de dénonciation calomnieuse. Le dossier est public. La question est légitime.

Les 2 partenaires de cette transaction foncière ont certainement leurs raisons. Mais, comme il s’agit de dépenses publiques, et que les élus sont appelés à la prudence dans leur gestion, tout le monde attend la réponse. D’ordinaire, Mont-Rouge aurait depuis longtemps interrogé l’intéressé. Là, il organise personnellement le silence alors que son patron se trouve juste à côté de lui.

Il aurait pu interroger Didier Robert sur cette dépense somptueuse. C’est l’ami de Sarkozy et Fillon. Or, les 2 compères plaident depuis 2 ans sur la réduction des dépenses publiques pour faire face à la crise. Est-ce que c’est en application de cette orientation que le président de la Région octroie au patron du "JIR" 10% de plus sur le prix public de son terrain ?

Les attaques du "JIR" contre Maurice Gironcel, le PCR et Paul Vergès vont continuer de plus belle jusqu’à ce que nous arrêtions de poser des questions simples sur le patron de Mont-Rouge et Didier Robert. C’est peine perdue, car c’est de l’argent public. Au fait, puisque la Région est le premier annonceur publicitaire, il serait bon que Mont-Rouge donne aux Citoyens le montant que le Conseil régional fait rentrer par ce biais dans les caisses du "JIR".

J.B.


Kanalreunion.com