Edito

« La pa assé, mète ankor ! »

LB / 12 mars 2010

À deux jours des élections régionales du 14 mars 2010, de toute l’île parviennent à "Témoignages" des informations très positives sur le soutien des Réunionnais à la liste des candidats de l’Alliance, conduite par Paul Vergès. Dans les porte-à-porte, les distributions de documents sur les marchés forains, les réunions privées et les meetings publics, partout la population estime que le bilan de l’Alliance lors de ce mandat est très valable et elle souhaite que cette équipe soit reconduite à la direction de la Région pour continuer son travail durant les quatre années à venir.
Ce soutien est d’autant plus fort que la population apprécie beaucoup l’élargissement de cette liste, son ouverture et ses compétences, qui en font un mouvement politique capable, rassembleur et très représentatif du peuple réunionnais. Enfin, les électrices et les électeurs font savoir partout qu’ils adhèrent aussi à l’ensemble des projets de l’Alliance « pour la cohésion sociale et le développement durable ».

Ce soutien est confirmé par les différents sondages d’opinion publés par la presse et il est tellement fort qu’il provoque la panique en face. D’où les comportements méprisants et provocateurs de certains adversaires de l’Alliance à l’égard des Réunionnais. (voir en page 4)
Mais la population n’est pas dupe ; majoritairement, elle sait — car elle en a souvent fait l’expérience dans le passé — que seule l’union la plus large sur des solutions partagées et justes nous permet de régler nos problèmes. D’où son rejet de plus en plus net des diviseurs et des casseurs, dont les manœuvres sont ridicules.

Les Réunionnais ont souvent montré au cours de leur Histoire, qu’ils sont capables de riposter aux manipulations et aux tentatives de tromperie des "commandeurs". Ils ont toujours su résister à ceux qui ont tenté de les prendre pour des imbéciles en essayant de les rouler dans la farine.
Eh bien, après-demain, ils auront une nouvelle occasion de montrer qu’avec l’Alliance, ils veulent faire bouger les choses à La Réunion. Et au-delà des intentions de vote déjà annoncées, ils assumeront leurs responsabilités en allant voter massivement dans ce sens. Comme disait Paul Vergès avant-hier soir à Saint-Paul : « la pa assé, mète ankor ! ».

L. B.


Kanalreunion.com