Edito

La vérité n’a qu’une couleur : la situation se dégrade. Les médias sont au pied du mur

J.B. / 12 septembre 2013

De temps en temps, la vie politique réunionnaise dégage quelques bulles de vérités qui finissent par rejoindre les positions défendues en permanence par le PCR ou ses alliés. Le cumul des mandats est symptomatique de l’action du PCR et des jeunes de l’AJFER. Le cumul des mandats accentue le côté négatif de Huguette Bello, présidente de PLR, qui pointe au palmarès des élus les plus cumulards.

Le vernis commence à craquer sur celle que les médias présentent comme l’élue exemplaire et vertueuse, l’immaculée qui aime se démarquer des autres élus, selon elle, corrompus. La presse se trompe sur elle au point où tout ce que le PCR et ses alliés réalisent dans l’Ouest est rarement couvert par des reportages. Ils pensent que ce serait porter atteinte à l’honorabilité de Bello. Et si cela doit la froisser, alors le journaliste téléphone à son mentor de Séraphin qui a toujours quelque chose à dire. Aucun autre responsable politique ne dispose d’une telle faveur. L’image doit être lisse, sans pli.

Et, pourtant, il suffirait que les journalistes fassent un petit effort pour expliquer le parallèle qu’il existe entre cumul de mandat et cumul des indemnités, pour avoir la réponse à ce refus de démocratiser le pouvoir. Le PCR dénonce cette dérive. L’AJFER en a fait un plan de campagne. Le rapport exécrable à l’argent pollue la vie politique. Si le cumul de mandat interdisait celui des indemnités, aurait-on eu autant de cumulard-e-s ?

Autre cas, toujours à Saint-Paul. Pierre Thiébault, élu communiste, intervient durant 4 conseils municipaux pour dénoncer la garantie d’emprunt sur les logements sociaux. Il est méprisé par toute une horde aux ordres de Huguette Bello. Et puis, voilà la députée Monique Orphée qui annonce son intention de déposer un amendement pour demander la suppression de la garantie d’emprunt qui freine la sortie des projets de logements. Mais la presse ne fera aucun effort pour interroger l’élu communiste qui s’est battu seul contre cette hérésie et contre l’équipe de Bello. Mais, la vérité finira par triompher contre Bello et ses complices.

Enfin, une conférence est organisée dimanche dernier à Trois Bassins sur les AGR (les activités génératrices de revenus) pour sortir de la pauvreté. Des discussions sur des cas concrets, des expériences. Près d’une centaine de personnes. Les médias n’aiment pas quand on parle sérieux. Pas une image dans les 2 télés, pas un mot dans la presse écrite. Pourquoi un tel ostracisme envers des communistes ou leurs alliés ? Le jour viendra où les médias seront obligés de s’occuper des solutions au lieu de vanter les créatures qu’ils ont créées, qui sont la plupart du temps vides de propositions.

J.B.


Kanalreunion.com