Edito

La vérité sort de la bouche des enfants.

Témoignages.re / 23 mars 2011

Qu’il était pathétique le cher leader de l’UMP quand il appela la population à travers les médias à « faire barrage au PCR » ! C’est, paraît-il, l’objectif qu’il a confié à ses amis pour les élections de dimanche prochain. Et, pour faire bonne mesure, il déclare que si Tak est élu, il va siéger avec les communistes ! Question arguments éculés vieille lune, difficile de faire mieux chez ce spécimen de "la jeunesse", comme il aime se qualifier.

A son "jeune" âge, il continue d’agiter l’épouvantail communiste croyant encore tromper et faire peur à la population. Tak a été élu sur la liste de Paul Vergès aux dernières Régionales et il siège actuellement dans diverses instances de cette Assemblée, aux côtés des communistes, certes, mais également aux côtés des élus des autres sensibilités politiques. Lorsque Tak était maire du Tampon, il a su travailler en bonne intelligence avec Élie Hoarau, maire de Saint-Pierre pour arracher l’aéroport, l’université du Tampon, l’IUT, etc. Tak est son papa politique. Il l’a jeté comme un kleenex ! Tôt ou tard, il paiera ce parricide politique. S’il est en mauvaise posture, aujourd’hui, il en est seul responsable.

Si des communistes sont élus, c’est le peuple qui les a désignés. Si on suit le raisonnement de Didier Robert, il faudrait changer le peuple pour s’assurer un résultat différent ! Et ça se dit "démocrate". Quelle honte ! Mais ce qu’il laisse entendre c’est que le PCR est trop fort, il faut réduire sa représentation. Voilà qui interpelle tous ceux qui, de droite ou gauche, parient depuis longtemps sur l’affaiblissement du PCR. Où sont-ils ceux qui annonçaient régulièrement la disparition du PCR ? En définitive, le fond de sa pensée c’est que le PCR est fort ! Comme quoi, la vérité sort toujours de la bouche des enfants…

JB


Kanalreunion.com