Edito

La vie très instructive de Che Guevara

J.B. / 9 octobre 2017

JPEG - 40.3 ko

Ce 9 octobre marque le 50e anniversaire du décès de Che Guevara. La vie de ce révolutionnaire cubano-argentin est très instructive.

Il est en effet issu d’une famille d’aristocrate. Il a accompli des études de médecine. Il aurait pu très bien mener une vie tranquille, bénéficiant des privilèges de sa classe sociale dans un pays, l’Argentine, où les inégalités sociales étaient à l’époque très importante.

Cela n’a pas été son choix, car Ernesto Guevara a été révolté par les injustices qu’il voyait. Il a alors décidé d’aider les plus démunis. Il a connu une popularité internationale à la suite de sa participation à la révolution cubaine.

Là aussi, il a fait un choix qui rompt avec les habitudes. En effet, il était ministre de l’Industrie, et il était un des portes-paroles de son pays d’adoption dans le monde. Cinq ans après la victoire de la révolution à Cuba, il a décidé de rompre avec le pouvoir et de reprendre les armes tout d’abord en Afrique, puis en Bolivie. Son objectif était de recréer ailleurs ce qui avait réussi à Cuba : libérer le peuple de l’oppression.

Ce combat contre les injustices, il l’a mené jusqu’à son dernier souffle et c’est ce qui lui a coûté la vie. Sa solidarité avec les plus démunis l’a amené à quitter le confort de la bourgeoisie. Sa lutte contre les injustices l’a conduit à abandonner un poste de ministre pour mieux faire vivre son engagement militant. Son intransigeance sur les principes fait que 50 ans après sa mort, Che Guevara est toujours célébré et restera dans les mémoires.

J.B.