Edito

Le changement climatique et ses effets

J.B. / 16 octobre 2012

Combien de fois n’avions-nous pas attiré l’attention de tous les acteurs sur le changement climatique et ses effets. Nous en faisions même une ligne de force d’une analyse qui détermine en conséquence de nouvelles priorités politiques. Au Sénat, nous avions arraché à l’unanimité une loi qui a permis de créer l’ONERC, une institution dirigée depuis une dizaine d’années par Paul Vergès. A La Région, un programme d’anticipation avait été engagé, avec, entre autres, l’autonomie énergétique, le tram-train et des recherches satellitaires, etc. L’autosuffisance alimentaire, animale et humaine, fait également partie d’un plan d’adaptation aux circonstances urgentes et à long terme. Et, chaque jour, des informations viennent illustrer la justesse de cette analyse.

La semaine dernière, des agriculteurs sont allés se plaindre auprès du Conseil Général des conséquences de la sécheresse sur leur élevage. Ils ont obtenu une aide financière pour faire venir du fourrage d’Europe. L’urgence de la situation a pesé dans cette décision, au demeurant aberrante, en plein débat sur des marchandises importées de 10.000 kilomètres, et qui grèvent les coûts pour les consommateurs. Plus que jamais, il est nécessaire de réfléchir sur la sécheresse pour prendre des solutions durables.

Il fut également question du manque d’eau dans l’Ouest et le Sud. Des subventions ont été fournies pour l’achat de citerne. Là encore, la contradiction saute aux yeux quand on pense au basculement de l’eau d’Est en Ouest, un projet très coûteux qui était prévu à l’origine pour faire face aux besoins des agriculteurs, justement. Où en est-on puisque les éleveurs sont venus réclamer des mesures d’urgence ?

Personne n’échappera à ses responsabilités si les efforts ne sont pas consentis pour étudier ces phénomènes extrêmes qui exigent des mesures courageuses et durables.

 J.B. 


Kanalreunion.com