Edito

Le combat des Réunionnais continue plus que jamais

Témoignages.re / 22 mars 2010

Bien sûr qu’il y avait une certaine déception chez les nombreux militants rassemblés hier soir au siège de l’Alliance autour de Paul Vergès et des autres candidats de sa liste. Et une grosse inquiétude devant les graves conséquences qui vont frapper la population réunionnaise, surtout la plus pauvre, suite à l’élection de la liste UMP à la direction de la Région Réunion.
Mais le sentiment le plus fort qui animait les militants comme les candidats de l’Alliance était la détermination à poursuivre la bataille. Sans oublier la lourde responsabilité des dirigeants socialistes qui ont trahi et poignardé les Réunionnais en refusant l’union avec l’Alliance.

En effet, dès le soir du 1er tour, à La Réunion, encore bien plus que dans la plupart des autres régions de France et d’Outre-mer, l’union de l’Alliance et du Parti socialiste était donnée gagnante. Mais Michel Vergoz et ses complices ont préféré jouer la carte de la division au profit de l’UMP.
Les premières victimes de cette nouvelle trahison des patrons du PS à La Réunion seront les travailleurs, qui seront encore davantage victimes du chômage, de la précarité et de l’exclusion, à cause de la politique soutenue par Didier Robert. Sans oublier les problèmes du logement et du pouvoir d’achat.

Face à cette réalité, tout le reste n’est que péripétie. Le plus important est de se préparer à affronter cette réalité, due aux privilégiés du système néo-colonial.
Si Didier Robert s’obstine à essayer de casser les projets du tram-train et de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, avec toutes les conséquences néfastes que cela risque d’entraîner sur le plan social, il peut s’attendre à de sacrées ripostes populaires. Car, comme on le sentait dès hier soir à l’Alliance, le combat des Réunionnais pour la liberté et la justice continue plus que jamais.

L. B.


Kanalreunion.com