Edito

Le coup d’accélérateur du PCR

J.B. / 19 avril 2012

En novembre dernier, François Hollande était candidat aux Primaires citoyennes désignant le candidat que le PS soutiendra à la présidentielle. Il avait écrit au PCR, pour lui proposer de participer à l’élaboration d’une nouvelle politique pour La Réunion. Cela qui signifiait prendre en considération les propositions du Parti communiste réunionnais dans un projet présidentiel. Sur cette base, le PCR a décidé de participer aux primaires et de soutenir François Hollande.

Ce choix n’était pas celui de la très grande majorité de la direction de la fédération du PS qui soutenait Martine Aubry. Mais dans un pays où le PS ne dépasse pas 13% au premier tour des régionales, 17 points derrière l’Alliance dont fait partie le PCR, il était clair que la décision du Parti communiste réunionnais allait peser lourd dans le résultat. Et c’est le candidat soutenu par le PCR qui est arrivé en tête au premier tour à La Réunion, avant de réaliser un score triomphal au second.

Aujourd’hui, le "JIR" publie le résultat d’un sondage dévoilé hier sur Réunion Première. Cette enquête montre une nette progression de François Hollande à La Réunion. Le précédent sondage plaçait François Hollande à 34%, il avait été fait avant les visites des principaux candidats à la présidentielle. Dans un sondage réalisé après la venue de ces candidats, François Hollande atteint maintenant 43%.
Tous les observateurs constatent une faible mobilisation des fédérations des partis français dans la campagne, cette progression s’explique donc par un autre élément.

Au cours de sa visite, François Hollande a participé à un meeting à Saint-Louis. À cette occasion, il s’est engagé clairement sur plusieurs propositions clés du PCR : le tram-train, les deux grands services dans l’environnement et l’aide à la personne, la mobilisation de l’épargne pour le développement, la priorité à l’emploi des Réunionnais, l’autonomie énergétique et alimentaire. En réponse, le PCR a amplifié son engagement pour la victoire de François Hollande comme l’indiquent ces tracts ci-dessus diffusés partout. C’est ce coup d’accélérateur qui est le seul élément nouveau entre les deux enquêtes d’opinion, c’est là que se situe l’explication de la spectaculaire progression de François Hollande.

J.B.


Kanalreunion.com