Edito

Le fond du problème

LB / 19 avril 2010

Parmi les premières et graves mesures que veut prendre le nouveau président de la Région Réunion, il y a la destruction de deux grands projets pour les Réunionnais, qui avaient déjà été programmés et co-financés par la collectivité et ses partenaires (État, Union européenne etc.). Ces projets sont le tram-train de Saint-Benoît à Saint-Joseph et la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR).
Si ces deux grands services publics ont été validés par des partenaires aussi différents, c’est qu’ils sont indispensables au développement durable de La Réunion. C’est aussi la raison pour laquelle ils ont été cités en exemple dans le monde entier.

Mais pourquoi Didier Robert veut-il les supprimer et poignarder ainsi ses propres "amis" de l’UMP qui ont fait les louanges du tram-train et de la MCUR ? Quel est le fond du problème ?
Eh bien tout simplement le fait que ce responsable politique fait partie de ceux qui profitent d’un système injuste, et dont l’objectif d’éliminer tous les moyens susceptibles de sortir 52% de la population de la grande pauvreté. Si l’on a cette préoccupation plutôt que celle de servir La Réunion et les Réunionnais, il est évident qu’il ne faut surtout pas réaliser un projet tel que le tram-train, attendu pourtant par 80% de la population et moteur de la relance de notre pays.

Pourquoi des responsables politiques qui se disent parfois "départementalistes" et qui sont totalement assimilés voire aliénés à Paris refusent-ils toujours de célébrer officiellement la loi du 19 mars 1946, comme ils tentent de détourner la signification de la Fête réunionnaise de la Liberté ? Tout simplement parce que cette loi, votée notamment grâce aux députés communistes Raymond Vergès et Léon de Lépervanche, porte une mesure subversive : l’égalité des Réunionnais avec les citoyens d’un des pays les plus riches du monde. Une égalité qui signifie l’écroulement de la structure coloniale et de ses privilèges.
Si le rassemblement des Réunionnais reste fidèle à l’idéal de justice et de respect de ses fondateurs, il est sûr et certain que le tram-train et la MCUR seront réalisés tôt ou tard. Et le fond du problème créé par leurs adversaires sera surmonté.

L. B.


Kanalreunion.com