Edito

Le “JIR” s’inquiète pour la santé du PCR, qui l’eût cru ?

J.B. / 24 novembre 2011

On ne compte plus le nombre d’articles que le “JIR” a consacré sur le PCR ces derniers temps. L’édition d’hier n’a pas failli à la tradition. Ne cherchez pas un papier d’information objective, vous ne le trouverez pas. Clairement, le lecteur identifie dans cette approche systématique l’annonce prochaine que le “JIR” sera certainement candidat à Sainte-Suzanne. Car chaque article est un mauvais tract, bourré de contre vérité, d’a priori, de mensonges, d’attaques personnelles contre Maurice Gironcel ou Pierre Vergès. Même la famille y passe !

Que c’est drôle ! Pour un journal qui vient de fêter un anniversaire historique et qui se dit « journal indépendant d’information ». C’est tellement plus simple d’annoncer sa couleur politique.

Qu’est-ce qui gêne le “JIR”, qui, pendant toute son existence, a soutenu la fraude contre le PCR ? Beaucoup de fraudeurs ont déjà expliqué les raisons de l’utilisation de la fraude contre le PCR, comme pour s’excuser de cette honte qui leur colle à leur peau et à celle de leurs descendances. Nous mettons au défi le “JIR” d’assumer ses articles sur la fraude contre le PCR et contre la démocratie devant l’Histoire !

Combien de fois le “JIR” a annoncé la fin du PCR ? Quand ce n’est pas carrément la fin de Paul Vergès ; quel est le journal qui a le plus sali la famille de Vergès ? Pourquoi autant de haine ? Au-delà des adversaires traditionnels, combien de fois le “JIR” a fait l’apologie de ceux qui s’écartaient du choix des instances du PCR ?

Mais ce qui gêne le “JIR”, c’est que le PCR est toujours là, vivant et actif. Le “JIR” a déjà perdu une première manche sur Sainte-Suzanne. Des élections auront bien lieu !

Les démissions des conseillers municipaux sont la démonstration que la solidarité envers Maurice Gironcel qui s’est exprimée dans les enceintes du tribunal reste motivée. Ces élus ont donné une leçon de dignité d’élus communistes : un mandat est au service d’une cause, d’un combat, contre l’injustice infligée à l’un des nôtres. En montrant qu’ils sont solidaires de Maurice Gironcel, ils ont fait mentir le “JIR” sur le supposé isolement du nouveau maire… et du PCR ! Quand le “JIR” va-t-il arrêter de tromper ses électeurs, en faisant croire qu’il s’inquiète de la santé du PCR ?

J.B.


Kanalreunion.com