Edito

Le mensonge de Didier Robert vis-à-vis des Réunionnais fait froid dans le dos

J.B. / 5 novembre 2011

Les médias se plaisent à donner de l’homme politique une image de leader à qui tout sourit (ou presque). Certains n’hésitent pas à en faire un modèle de renouveau politique, à la vue de sa fulgurante ascension. Cependant, la réalité vient de plus en plus ternir la fraîche peinture de l’icône.

Préparant la prochaine venue de Nicolas Sarkozy, il s’est mis aux avant-postes des reportages médiatiques à propos des incendies. Question de récupération politicienne ! Il était tellement collé au préfet qu’il ressemblait plus à un fonctionnaire de la préfecture. À la fin, il s’est laissé prendre au rôle jusqu’à répéter sans comprendre des propos du fonctionnaire d’État, aux ordres du ministère de l’Intérieur.

Nous disons bien « sans comprendre » car il dira plus tard, comme Mme Penchard, qu’il n’est pas un expert, sous-entendu qu’il n’a fait que répéter. C’est cela qui fait froid dans le dos. Il a démoli plusieurs projets sous prétexte que ce n’était pas valable. Par contre, il s’acharne à faire passer un tracé de route du littorale en mer, en totale contradiction avec les risques encourus. Là, il se moque des experts.

Dans le cas de l’incendie, Télé-Première a repassé son intervention où il annonçait en substance que le DASH 8 était inapproprié. Tous les téléspectateurs de la chaîne ont pu constater qu’il a été contredit quelques heures après par M. Guéant, ministre de l’Intérieur, qui a annoncé l’envoi de 2 avions ! On n’en demandait pas tant. Pris sur le vif de délit de mensonge, il n’aura même pas un mot d’excuse, préférant botter en touche « je suis pour l’union des Réunionnais, pas pour la polémique ». Pour lui, demander à un menteur de s’expliquer c’est de la polémique !

Quel aveu de faiblesse. Les Réunionnais étaient tous unis sur l’envoi d’un DASH 8. Lui était contre. De quelle union parle-t-il ? De plus en plus, la population se rend compte qu’il fait de la com’ au lieu de s’occuper des réalités sociales. Il a tellement peur des questions qu’il préfère de ne pas inviter “Témoignages”, ni aux points presses de l’institution régionale, ni à ceux de l’UMP. Ce n’est pas très sympa pour nos autres confrères. C’est pourquoi nous sommes solidaires vis-à-vis des journalistes de TéléPremière qui ont été entravés dans leurs fonctions, ces derniers jours, car ils ont osé dire la vérité, en repassant les propos mensongers sur le DASH8. À La Réunion, il ne faut pas faire de la bonne information.

J.B.


Kanalreunion.com