Edito

Le moment de vérité : rendons publics les projets

J.B. / 24 février 2015

Le Parti communiste réunionnais a organisé dimanche une réunion publique. Contrairement aux autres organisations politiques représentées à La Réunion, le PCR n’a pas présenté des personnes pour prétendre à un poste lors d’une prochaine élection. Les communistes se sont rassemblés pour présenter des propositions qui ont une portée bien plus grande que la consultation du mois prochain.

La classe politique s’agite en ce moment. Il est en effet question d’une élection les 22 et 29 mars prochains. Ce scrutin présente une double particularité. Tout d’abord, c’est la première et peut-être dernière élection du Conseil départemental. Ensuite, la loi n’a pas encore fixé les compétences de cette assemblée. À un peu plus d’un mois du scrutin, les candidats ne peuvent pas connaître avec précisions ce qu’ils devront gérer. Cela n’empêche pas certains de faire des promesses à longueur de colonnes dans les journaux, alors qu’ils ne peuvent même pas savoir s’ils auront le moindre pouvoir de décision dans le domaine de leurs engagements.

À l’approche de ce scrutin, les grosses écuries ont présenté leurs étalons.
Un exemple parmi d’autres : voici moins de deux semaines, une coalition de partis se réclamant de la droite avait réuni la presse pour annoncer leur union et des candidats pour la mettre en musique à Saint-Denis. Il manquait tout de même à l’appel le président de l’UMP-Réunion, plus important parti du groupe, mais l’essentiel était ailleurs. C’était l’absence de programme concret. Quelques déclarations, une répétition de promesses de campagne faites lors des régionales de 2010 et rien d’autre alors que le minimum aurait été d’écrire sur papier et de publier les principales propositions de cette « union ».

Dimanche, le PCR s’est situé à l’opposé de ce genre de procédé. L’objectif est de dire la vérité à la population. La situation est grave, le PCR propose une analyse pour expliquer l’origine de la crise, et des propositions pour tenter d’en sortir. Tout cela est écrit, rendu public et en cours de diffusion dans toute La Réunion.
La Réunion bat des records de chômage, la population souffre, les partis qui aspirent à des responsabilités doivent donc s’occuper de régler les problèmes en proposant des moyens de les régler. Le PCR a apporté sa contribution au débat. C’est le moment de vérité, la population doit maintenant connaître les propositions de tout le monde.


Kanalreunion.com