Edito

Le non-respect par la Région de principes fondamentaux

LB / 15 juillet 2010

On sait que la situation actuelle à La Réunion est très préoccupante car les problèmes sociaux déjà très graves du pays vont se compliquer en raison des mesures injustes et inadaptées prises par le gouvernement (réforme des retraites, diminution des aides de l’État pour les personnes en difficultés, etc.). Tout responsable réunionnais doit donc se préoccuper de cette situation, sinon il risque de prendre des décisions qui vont encore aggraver nos problèmes.
Or, que décide la nouvelle Direction du Conseil régional dans un tel contexte ? Eh bien, elle a choisi avant-hier en Commission permanente de porter un coup d’arrêt au tram-train, alors que c’est un outil essentiel pour une politique des déplacements durable et un investissement pour créer des milliers d’emplois en faveur des Réunionnais. Ce choix est extrêmement préjudiciable car il n’aura que des conséquences négatives dans de nombreux domaines (chômage, mobilité, pouvoir d’achat, foncier, environnement…).

Une autre décision anti-réunionnaise de la Région interpelle tout le monde : sur la continuité territoriale, elle décide de co-financer et de faire payer par les Réunionnais 8 millions d’euros pour financer un dispositif qui dépend uniquement de l’État. À cela s’ajoute une différence de traitement inacceptable : comment la Corse peut-elle toucher 192 millions d’euros pour 260.000 habitants basés à 200 km de l’Hexagone, alors que 850.000 Réunionnais habitant à 10.000 km de la France n’ont droit qu’à 8 millions d’euros ?
Cette discrimination totalement arbitraire affaiblit considérablement La Réunion et profite au gouvernement. Un tel comportement est particulièrement irresponsable.

En effet, lorsqu’on gère une collectivité comme la Région Réunion, il faut tout faire pour privilégier l’investissement pour l’emploi des Réunionnais et pour rendre service à la population. Or, cette alliance d’une économie durable et d’une société équitable est poignardée par la Direction de la Région.
Et comme si cela ne suffisait pas, non seulement elle soutient une politique néfaste du gouvernement, mais encore elle cautionne l’infériorisation du peuple réunionnais par rapport aux autres citoyens de la République. C’est l’illustration du non-respect par la Région de principes fondamentaux comme l’égalité.

L. B.


Kanalreunion.com