Edito

Le nouveau monde en marche à grande vitesse

J.B. / 24 octobre 2014

Hier, nous annoncions le méga projet de relier Moscou et Beijing par un système de train à grande vitesse. La distance est de 7000 kilomètres et le coût se monte à 230 milliards de dollars ! Grâce à cet exploit, un passager ferait le parcours en 2 jours alors qu’actuellement il prendrait 7 jours par le mythique Transsibérien. Un spécialiste chinois disait que l’ensemble pourrait être réalisé en 5 ans, en faisant appel à des sous traitants pour construire des tronçons. Le protocole d’accord de cet immense TGV a été signé la semaine dernière lors de la visite en Russie du Premier ministre chinois, Li Keqiang. A cette occasion, il y avait la présence du Président Poutine et son Premier ministre Medvedev. Compte tenu du contexte du climat de sanctions des gouvernements occidentaux envers la Russie, cette annonce a fait l’effet d’une bombe thermonucléaire, au point où toutes les rédactions belliqueuses des médias de ces pays ont été tétanisées et rendues aphones.

Nous avions fait le parallèle avec le projet Tram-Train supprimé par Didier Robert. Nous avions rappelé aussi l’action des médias réunionnais qui n’ont pas joué leur rôle critique dans un état de droit. Un simple sondage aurait montré l’attachement des Réunionnais au projet. Cela aurait suffi pour le faire reculer. Hélas ! On préfère faire des sondages de célébrité sur des créatures médiatiques crée par soi-même. L’argent prévu pour ce projet annulé ne se rattrape plus. En politique, il n’y a rien d’innocent.

Nous rapportons un autre projet signé par les Premiers ministres de Singapour et de Malaisie. C’est révélé par les médias de ces 2 pays, le 22 octobre. Il s’agit de relier l’île-Etat de Singapour à la capitale Kuala-Lampur. Compte tenu de la carte publiée, tout laisse à penser que le bras de mer séparant les 2 entités territoriales sera facilement vaincu. Sur terre, 2 stations verront le jour à Singapour alors que 7 seront érigées en Malaisie. Les détails seront finalisés au premier trimestre de l’an prochain. L’annonce de cet important projet a été faite à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire du TGV Japonnais, le Shinkansen.

Pendant que ces « histoires » se font en Asie, nos médias font l’éloge des frasques d’un Obama qui scintille encore à l’image d’un astre mort. Il est personae non grata dans les meeting de son parti. Il n’a pas fini de faire des bourdes. Quand il se décide enfin de fournir des armes aux combattants kurdes qui résistent aux assauts de l’EI dans la ville de Kobane, il les balance par les airs. On apprend que des combattants islamistes en ont récupéré. Cela montre surtout l’incohérence de la coalition qui a une grande gueule, bombe le torse mais manque particulièrement de courage alors que les résistants Kurdes se battent frontalement et réussissent à bloquer l’avancée de l’ennemi. C’est littéralement caricatural de voir la même coalition sanctionner la Russie sans le minimum de procès, totalement contraire aux règles de relations internationales.

C’est pas fini. Comme nous, soyez attentifs au voyage que va effectuer Obama en Chine, lors du sommet de l’APEC qui se tiendra en Chine, le 10 novembre. Il aura un tête à tête avec son homologue XI Jinping. Selon les préparatifs, même les affaires de Hong Kong seront abordées puisque les États Unis y sont impliqués comme à Maïdan, en Ukraine. Ça promet.


Kanalreunion.com