Edito

Le Peuple rend hommage à Paul Vergès, ses idées et son parti : un défenseur de la dignité réunionnaise

J.B. / 24 novembre 2016

JPEG - 13.7 ko

Dans beaucoup de message de condoléances, Paul Vergès est reconnu comme un ardent défenseur de la dignité Réunionnaise. Ce n’est ni un problème de droite ni de gauche. A chaque fois que les intérêts Réunionnais sont bafoués, le dirigeant communiste a montré la voie à prendre. En voici un cas.

A Madagascar va s’ouvrir le sommet de la Francophonie. Témoignages a fait état dans son édition d’hier de l’inauguration du Village de la Francophonie. En voici un extrait :

« Les francophones venus des cinq continents pourront y admirer la richesse et la finesse des travaux des artisans et des créateurs malagasy, avec le concours de plus de 500 artistes et créateurs de la Francophonie. L’OIF y est également présente par le biais de ses composantes, telles que l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), l’Agence Universitaire de la Francophonie, TV5-Monde, l’Université Senghor, ou encore l’Association Internationale des Maires francophones. Les 112 pavillons du Village rassembleront les États, les organisations internationales, la société civile, les médias, les entreprises, en somme une vaste mosaïque de ce qu’est la Francophonie, notamment sa jeunesse. Pour la Secrétaire Générale de l’OIF, ce sera également un lieu de partage des valeurs et des ambitions communes à travers la langue française, un trait d’union entre les peuples des cinq continents. Le Village de la Francophonie ira au-delà du sommet d’Antananarivo, car il a été construit pour devenir un lieu d’exposition et de tenue d’événement et de foires en tous genres.

La vraie bataille reste la lutte contre la pauvreté

L’inauguration du Village de la Francophonie constitue le début des grands événements qui marqueront le XVIe Sommet, mettant Madagascar face au monde. Le Chef de l’Etat a rappelé que les infrastructures bâties dans le cadre du Sommet de la Francophonie profiteront toujours aux Malgaches car il s’agit d’une chaîne de solidarité et d’intérêts communs touchant toutes les catégories sociales. Sur le plan économique, les avantages sont surtout perçus au niveau de l’artisanat à travers l’exposition au village ou encore les diverses répercussions de l’affluence des participants. Le Président de Madagascar a rappelé, pour conclure, que la vraie bataille reste la lutte contre la pauvreté, ce qui suppose l’unité et la solidarité entre tous les Malgaches, pour servir les intérêts de la Nation par la prise de responsabilité et le travail. Dans ce sens, il a émis le vœu que le Village de la Francophonie soit un havre de paix, d’espoir, de tolérance et de respect mutuel. »

Cet évènement se passe à nos portes et La Réunion n’en fait partie ! Comment ne pas être d’accord avec Paul Vergès ?



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Dann l’édito-la i poz lo problèm nout sityasion dann l’oséan indien...donkalor shé nou ! Mi pans ni fé parti la frankofoni galman é mi konstat i gnor anou. La Frans i gnor anou, mé nout bann kouzin dann l’oséan indien i gnor anou galman.Moin la pa antandi dir ké la dépoz in mosyon pou nou vnir asiz a tab an parmi lé z’ot. Mi oi osi la obliy Shagos é Shagos lé konm nou mèm, famiy dann l’oséan indien famiy dann la frankofoni..Paul Vergès, l’androi li lé,i doi pa aprésyé in n’afèr komsa .Kontinyé son travaye sé rovandik nout plas, arienk nout plas, tout nout plas é galman la plas nout bann kouzin shagosien. Tienbo, larg pa !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com