Edito

Le renouveau du Parti et le redressement du pays sont les préoccupations des communistes

Témoignages.re / 2 octobre 2012

Comme à son habitude, le PCR a imprimé sa marque de fabrique à l’action politique réunionnaise. Avec brio ! Il a fixé ses ambitions : « un parti fort, uni et solidaire » pour faire face aux défis contemporains du peuple réunionnais. Trois mois de débat ont été nécessaires pour comprendre les faiblesses de l’organisation et la reconstruire sur de nouvelles bases. De nombreuses critiques ont été émises durant cette période et des discussions franches, mais toujours fraternelles, ont eu lieu dans les instances appropriées.

Tous ceux et toutes celles qui ont souhaité exposer leur opinion ont pu le faire, sans difficulté. L’organisation du parti, sa communication, ses finances, sa ligne idéologique ont présidé aux commissions au sein desquelles tous les camarades qui en exprimaient le désir pouvaient participer et apporter leur pierre.
Chacun a mis la main pâte pour faire avancer son parti et ses idéaux. Mais pas seulement ! La préoccupation permanente était l’avenir de notre pays : quelle société souhaitons-nous construire pour nos enfants ? Voilà ce qui aidait à mettre les camarades d’accord.

Les solutions ont été largement exposées dans les rapports faits par les intervenants. Ce sont des propositions qui s’inscrivent dans une vision globale visant l’accueil d’un million d’habitants. Comment résorber les problèmes actuels et répondre aux défis à venir.
Les débats sur le renouveau du parti vont continuer jusqu’au mois de mars et les propositions pour le redressement feront l’objet d’un approfondissement lors du séminaire qui aura lieu le deuxième week-end d’octobre. Une fois de plus chacun aura l’occasion d’apporter sa contribution et participer à concrétiser les conditions pour rendre son parti fort en faveur d’un peuple uni et solidaire.

J.B.


Kanalreunion.com