Edito

Le rôle irremplaçable du PCR

J.B. / 24 avril 2015

Le PCR a lancé une série d’alertes l’année dernière, à propos de la canne, l’octroi de mer, les APE (Accords de Partenariats Économiques), la sur-rémunération, la gouvernance, le chômage et les prix. Une brochure a même été distribuée massivement avant le voyage présidentiel. On ne compte plus le nombre de points presse consacrés à ces sujets, ainsi que les propositions de réforme. Les journalistes, un temps sceptiques, se rendent compte maintenant de la gravité de la situation. Par contre, les télévisions boycottent systématiquement les initiatives du PCR.

Pendant ce temps, quelles étaient les préoccupations des autres organisations politiques ?

Voyons les organisations dont les dirigeants sont les plus médiatisées : PS avec ses Députés, UMP avec Didier Robert et Nassimah Dindar, LPA avec Thierry Robert, PLR avec Huguette Bello. On peut mettre à l’actif du PS, les rapports du Député Jean-Claude Fruteau sur l’avenir de la canne et du Sénateur Michel Vergoz sur les revenus. Ce sont bien les seuls. Pour les autres, c’est le vide. ils parlent des élections…

Pourtant, les échéances sont connues de tous, et ce n’est pas le PCR qui les fixe. Pourquoi n’en parlent-ils pas ? Au bilan, plus ils sont médiatisés, plus ils maintiennent la population dans l’ignorance sur les problèmes concrets qui influencent l’avenir du pays. Le plus grand danger, c’est évidemment l’avenir de la filière canne-sucre. Après la visite de Mme Pau-Langevin, l’inquiétude est totale. Les Etats voisins se réunissent à Maurice cette semaine pour accélérer l’accord définitif sur les APE. Ici, les nantis sont tellement repus qu’ils ne voient pas le danger. Le premier Président de la Cour des Comptes, Didier Migaud, a fait 10000 kilomètres pour constater que l’avenir de la sur-rémunération n’intéresse pas les 7 Députés, les présidents des 2 assemblées et la quasi-totalité des maires. Forcément le sujet mettait en cause ces élus aux revenus XXL.

Sur tous ces sujets, seul le PCR a le courage de les aborder concrètement, avec esprit de responsabilité puisqu’il demande la concertation entre les Réunionnais. C’est cela le rôle irremplaçable du PCR.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Oui le PCR, a été , est de toutes les luttes avec des personne courageuses à tout point de vue et quelque soit les interlocuteurs , pour faire avancer la Réunion.
    La reconnaissance du travail accompli et meme s’il reste beaucoup à accomplir, ne laisse personne indifférent à condition biensur que l’égoisme politique ne prenne point le pas sur les autres considérations ; faisons confiance aux anciens pour recadrer le cas échéant

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com