Edito

Le triple-président de la Région, de la SEMATRA et d’Air Austral multiplie les couacs

J.B. / 5 novembre 2014

Ainsi, le triple-président de la Région, de la SEMATRA et d’Air Austral a décidé d’annuler sa manifestation de Saint-Paul dont le motif avoué était la « continuité territoriale ». Les médias qui se trompent sur lui et trompent l’opinion le voyait déjà en habit de pourfendeur du gouvernement qui a failli sur ce dossier. Après l’échec qu’il a subi en séance plénière du Conseil Régional, le voilà qui jette l’éponge. C’est presque définitif.

En effet, l’argument avancé pour expliquer l’annulation de la manifestation du 9 novembre à St Paul repose sur la présence de Hortefeux et la course Odysséa qui auraient pu lui créer une concurrence. Les faits sont réels, mais la concurrence est réciproque. Pourtant, les autres maintiennent leurs manifestations. Il aurait pu décaler. Il a préféré annuler.

La première raison est politique. La manifestation devant la préfecture a été organisée à l’appel de 11 maires et du Conseil Régional. Les organisations politiques, notamment UMP et UDI ont été prises de vitesse par l’initiative du triple-président. La précipitation et la personnalisation à outrance de l’opération a conduit à une mobilisation mitigée. Cette fois, les organisations lui ont posé leurs conditions, et l’arrivée du lieutenant de Sarkozy, Hortefeux, a fait la suite. Il a préféré reculer.

La grande leçon à retenir, c’est que l’homme se montre de plus en plus fragilisé par ses initiatives personnelles, précipitées et hasardeuses. Il multiplie des couacs. Par exemple, la séance plénière qu’il a consacrée au dossier de continuité territoriale s’est retournée contre lui. Bientôt, il aura à rendre des comptes de sa gestion de la compagnie d’Air Austral qui se préparerait à acheter 2 Boeing, si...et seulement si, le gouvernement mozambicain accepte un deal ! La France est sous pression à cause d’un endettement hors de contrôle, lui en profite pour jeter des centaines de millions d’euros à la mer. La liste est longue.

Pourra-t-il être encore sauvé par les médias qui sont fascinés par ses certitudes et son bagou ?


Kanalreunion.com