Edito

Les médias et les honnêtes gens doivent obliger Bello à être précise

J.B. / 17 septembre 2015

Plus les sondages donnent une avance à Bello, plus elle fera des bêtises. Au final, elle perdra. A Saint-Paul, les sondages lui avait donné élue au premier tour avec 62 %. Vous connaissez la suite. Elle a échoué dans sa première gestion d’une commune, elle veut maintenant diriger La Réunion…

Hier, nous rapportions ce qu’elle avait déclaré lundi à la radio, voici un extrait de notre article :

« « Il y a 3500 emplois, le tiers n’est pas occupé par les Réunionnais, ça aussi on connaît. » Un journaliste flaire la mauvaise foi et lui demande « comment est-ce que l’on sait cela ? », sa consœur la relance en l’interrogeant sur la provenance de ces statistiques. Sa réponse textuelle est incroyable : « ces statistiques existent, sur les 3.500 emplois créés tous les ans, le tiers ce ne sont pas, ces emplois-là ne sont pas, c’est une réalité et ce sont des chiffres qui existent. Il n’y a pas ». Sceptique, le journaliste reformule sa question au sujet de l’origine des chiffres cités par Bello : « qui sont donnés par qui ? » Elle finit par lâcher : « ben c’est l’INSEE. »
Voilà qui ressemble à un mensonge de plus. Et elle veut diriger La Réunion. Nous lui donnons encore un délai de 24 heures pour apporter les preuves de ce qu’elle avance. Peut-elle continuer à travestir la réalité sans réaction des honnêtes gens ? A demain”

Le délai est largement dépassé. Nous laissons à l’INSEE le soin de rectifier ces erreurs publiques de la députée. Pour notre part, nous affirmons que Bello a menti. Elle est incapable de prouver ce qu’elle avance. Elle se lance dans des approximations pour attraper quelques voix. La députée montre qu’elle est forte quand elle a son texte sous les yeux. Au-delà, elle terrorise les journalistes par des effets d’indignée permanente et ceux-ci n’osent pas la contredire.

Elle parle d’emploi aux Réunionnais quand elle a cassé le projet d’hippodrome du TCO. Des jeunes Réunionnais étaient déjà en formation en France, des investisseurs avaient mis des fonds et des éleveurs avaient commencé l’élevage. Elle a tout cassé. A-t-elle agi en élue Réunionnaise qui défend les intérêts de La Réunion ? Combien d’emplois et quels montants perdus pour La Reunion ? Toute une filière et des équipements perdus à cause d’elle. Elle a tué une initiative 100 % Réunionnaise. Les médias doivent réagir.


Kanalreunion.com