Edito

Les mensonges d’une l’UMP à la dérive

J.B. / 3 mai 2012

« Mais vous mentez ». En 2010, à de multiples reprises lors du débat de l’entre-deux tours des régionales, Paul Vergès avait dû recadrer Didier Robert qui ne cessait de mentir le sourire aux lèvres. Hier, le représentant de Sarkozy à La Réunion était sur Antenne Réunion pour défendre la candidature de son chef à l’UMP. Comme le bilan de Sarkozy est désastreux, et que le sien ne vaut pas mieux, pour faire croire le contraire, Didier Robert a menti.
L’exemple le plus frappant a été lorsqu’il a dit que Paul Vergès avait tout fait pour empêcher l’application de l’Accord de Matignon signé avec Dominique de Villepin. Comment Didier Robert peut-il prendre les Réunionnais à ce point pour des imbéciles ?

Chacun sait que le responsable de la démolition des grands chantiers à La Réunion, c’est Didier Robert, avec le soutien du gouvernement Sarkozy-Fillon. Didier Robert prétend que rien n’a été fait alors que la réalité, c’est que le tram-train était prêt à démarrer. Le chantier était d’ailleurs tellement avancé que Didier Robert est aujourd’hui personnellement responsable du recours intenté par Tram’tiss à l’encontre de la Région. Car pour les auteurs du recours, il apparaît que Didier Robert a décidé de ne pas respecter le contrat de partenariat signé entre la collectivité et le groupement d’entreprises chargé de la construction et de l’exploitation du tram-train. Ce sont au bas mot 150 millions d’euros que Tram’tiss pourrait être en droit de réclamer au président de Région.

Cet épisode montre bien que l’UMP part complètement à la dérive à trois jours de la chute de Sarkozy. Hier lors du débat, Sarkozy avait beau utiliser ses ultimes effets de manche, il est le responsable de son bilan. Et ce bilan est tellement désastreux que pour la première fois dans l’Histoire, un président sortant n’est pas arrivé en tête du premier tour d’une élection présidentielle.
En face, nous avons la possibilité du changement. Malgré la crise, c’est la possibilité de la relance. Les mesures du contrat entre François Hollande et la population vont redonner l’espoir à la population avec des mesures adaptées contre le chômage, et la relance des grands chantiers.
La victoire de dimanche va marquer la première étape du changement, et les mensonges de Sarkozy et de Didier Robert ne pourront pas l’empêcher.

J.B.


Kanalreunion.com