Edito

Les nouveaux élus au pied du mur

J.B. / 18 décembre 2015

À la veille de la première assemblée du nouveau Conseil régional, deux faits d’actualité viennent rappeler des problèmes que devront gérer les nouveaux élus.

La première information, c’est la coulée de boue à l’Etang Salé. Une forte pluie a provoqué des inondations. Se pose donc la question de l’adaptation à ce phénomène. Le changement climatique amène des événements extrêmes. La population doit être protégée. La Région a comme responsabilité l’aménagement du territoire. Force est de constater que le changement climatique n’était pas à l’ordre du jour de la campagne menée par les deux listes présentes au second tour. Plus grave encore, les deux candidats du second tour sont d’accord pour continuer le chantier de la route en mer. Ce projet se situe pourtant à l’opposé de l’adaptation au changement climatique. La forte pluie de l’Etang Salé rappelle que ce n’est pas en se taisant sur un problème qu’il disparaît.

La seconde information, c’est l’étude de l’INSEE sur le chômage. La Réunion est la région la plus touchée par le chômage, avec près de 30 % de la population en âge de travailler touchée. L’INSEE indique que la deux tiers des chômeurs le sont depuis plus d’un an. C’est l’illustration d’un système bloqué. Au cours de la campagne électorale, les deux listes en présence au second tour ont mis en avant la promesse de créer des dizaines de milliers d’emplois. Mais pour cela, elles ne comptent pas changer le cadre actuel. La publication de cette nouvelle étude sur le chômage est un démenti à toutes les promesses. Car pendant le mandat des conseillers régionaux, la population active va continuer à augmenter, ce qui n’aidera pas à la diminution du chômage.

Durant la campagne électorale, la liste d’union PCR-Progrès avait été la seule à poser les questions du changement climatique et de la rupture avec le système actuel. Elle appelait à élargir le rassemblement pour une union sur 20 ans afin de régler les problèmes durant cette période. Elle a été combattue par d’autres qui faisaient miroiter des promesses intenables et qui refusaient d’informer la population sur la réalité des problèmes.

L’élection n’a pas fait disparaître ces problèmes. Les élus sont au pied du mur.


Kanalreunion.com