Edito

Les remerciements de Huguette Bello à Roland Robert et Jean Yves Langenier.

J.B. / 22 février 2012

Huguette Bello est maire de Saint-Paul depuis 2008, c’est-à-dire 4 ans seulement. Mais, elle est Députée depuis 1997, c’est-à-dire 15 ans. Elle souhaite un 4e mandat pour atteindre 20 ans.

En 1997, à la veille d’importantes élections, le PCR analyse la situation et demande à Claude Hoarau qui est sortant, d’abandonner son siège de Député dans l’Ouest pour aller conquérir celui de Jean Paul Virapoullé dans l’Est. Grand serviteur du Parti, le camarade accepte le challenge. Il sera remplacé par Huguette Bello. Le parti obtiendra les 2 sièges de Députés, dans les 2 circonscriptions. Une belle décision qui a conduit 2 succès.

L’autre objectif que poursuivait cette décision croisée, c’est évidemment la conquête des communes de Saint-André et Saint-Paul. Après plusieurs tentatives, ce sera chose faite en 2008.

La solidarité dans le Parti

Durant toute cette longue période, la solidarité des camarades du PORT, de la POSSESSION, de SAINTE-SUZANNE, de SAINT-LOUIS, de SAINT-LEU et de SAINT-PIERRE envers les camarades de SAINT-PAUL n’avait jamais fait défaut. Pour gagner les mandats de Députés alors que la commune de Saint Paul était sous le règne de Bénard et consorts, ce sont les sections communistes du Port et de La Possession qui apportaient les plus forts contingents de militants et d’électeurs. On perdait à Saint Paul par plusieurs milliers de voix mais la différence était largement couverte par les voix du Port et de La Possession.

Maintenant que Saint Paul a été conquise, le gouvernement UMP a décidé de couper la commune en 2 pour créer 2 circonscriptions. Une moitié avec Saint-Louis et l’autre partie avec Le Port et La Possession.

Pour gagner les 2 nouvelles circonscriptions, la direction a suivi les propositions des sections qui composent les 2 territoires. En conclusion, il est proposé un tandem Port-Possession et un tandem Saint-Paul-Saint-Louis. C’est clair pour tout le monde sauf pour Huguette Bello qui préfère accuser les maires Roland Robert et Jean Yves Langenier de vouloir attenter à sa vie !

Elle parle de « mise à mort »

Elle n’a aucune reconnaissance envers ceux qui lui ont été solidaires et qui ont fait sa popularité. Elle foule aux pieds la solidarité indéfectible des camarades de ces 2 communes. Aucun principe, aucune morale… tout cela pour un poste de Député qu’elle aurait pu obtenir avec un tandem Bello (Saint-Paul) – Hoarau (Saint-Louis). Aucun candidat n’aurait pu résister à cette force Saint-Paul-Saint-Louis.

Mais Huguette Bello a ses raisons que la raison ignore. Elle a décidé d’agresser les 2 maires qui ne lui ont rien fait, sinon qu’ils ont répondu à l’appel légitime de leur population pour les représenter au niveau national.

Pourquoi n’auraient-ils pas le droit ?

Huguette Bello vient de faire la plus grande erreur de sa vie : agresser les personnes qui ont fait sa réussite personnelle. Elle est incapable de dire merci. Elle a encore le culot de se faire passer pour une victime. C’est maintenant que la clarification commence. Les médias vont remarquer que sa posture de victimisation est une carapace qui cache une dominatrice. Ils s’en détourneront rapidement ; c’est ainsi que commencera le début du déclin. C’est bien parti en trombe !

J.B.


Kanalreunion.com