Edito

Les Réunionnais n’oublieront pas

Témoignages.re / 12 octobre 2010

En France, les sondages montrent le caractère impopulaire de la réforme des retraites et expriment un large soutien aux manifestations. 70% des sondés rejettent la réforme ; 71% soutiennent le mouvement de protestation ; 60% sont pour les grèves reconductibles. Désormais, l’entêtement du gouvernement et du Président Sarkozy se heurte à un durcissement social.
Il avait déclaré durant la campagne électorale qu’il ne toucherait à l’âge légal de la retraite à 60 ans. Sitôt élu, il fait exactement le contraire : il s’attaque frontalement aux intérêts de l’immense majorité de la population. Il use de son pouvoir pour passer en force. Cette pratique relève du déni démocratique.

L’autre sondage qui fait réfléchir, c’est l’impopularité de l’initiateur de cette réforme. Il ne recueille que 26% d’avis favorables, ce qui fait de lui le plus médiocre des présidents français. Malgré cela, il est pressé que le vote ait lieu au Sénat, car il doit dissoudre le gouvernement et changer le Premier ministre. Il doit engager les débats sur le Budget 2011, avec ses répercussions jusqu’en 2014.
Ces évènements interviennent à 18 mois des élections présidentielles où l’actuel président souhaite se représenter. Il compte sur l’oubli. C’est pourquoi les luttes sociales actuelles doivent s’inscrire dans ce calendrier et annoncer clairement l’objectif politique : changer de majorité, stopper les dérives dominatrices de l’UMP. Un grand rassemblement est possible pour donner une perspective de victoire à la population qui souffre.

A La Réunion, les choses seront encore plus simples : Sarkozy n’a obtenu que 36% des voix en 2007. A cause de sa politique néfaste, en 2009, l’économie est entrée en récession, et la croissance a beaucoup diminué. Aucun redressement n’est prévisible avant 5 ans. L’année 2010 sera pire que 2009 ; c’est le moment choisi par l’UMP pour envoyer Didier Robert à la reconquête des positions perdues. Les Réunionnais n’oublieront pas.

J.B.


Kanalreunion.com