Edito

Les vœux de la honte

Geoffroy Géraud-Legros / 11 janvier 2011

C’est en Guadeloupe que Nicolas Sarkozy a décidé cette année de présenter ses vœux aux presque trois millions de citoyens des Outre-mers. Une manière bien dans le genre un peu “petit bras” du chef de l’Etat de montrer, à l’approche du second anniversaire de la grève générale, qu’il continue de se considérer comme le patron dans ces terres dont il craint tant l’explosion.

Une cérémonie justement qualifiée de vœux de rigueur par “Le Figaro”, journal qui sait retranscrire les désirs et sentiments profonds du Président de la République.
Entre les déclarations d’intentions et les gesticulations coutumières, la seule déclaration crédible du locataire de l’Élysée était bien celle selon laquelle : « Quand l’État — comme c’est le cas aujourd’hui — doit faire des efforts pour réduire ses déficits, vous y participez au même titre que n’importe quel autre territoire de la République ».
En clair : les terres les plus défavorisées de la République paieront comme les autres les errements de banques auxquelles M. Sarkozy ne demande ni « efforts », ni « rigueur ».

La « rigueur », d’ailleurs, ne comptait visiblement pas au nombre des invités de la cérémonie guadeloupéenne. Car trimballer, loger, nourrir à la mode fastueuse de l’Élysée toute une clique de politiciens et de « personnalités » venus dans le seul but d’applaudir le Président des riches, cela a dû coûter bonbon à un exécutif qui ne cesse de serrer la ceinture aux autres au nom des « caisses vides ».
Mieux : on apprend qu’en plus de Madame et des quatre ministres venus bat’karé aux Antilles, la smala présidentielle comprenait Jean-François Copé, venu — aux frais de qui ? — se réchauffer un peu et se régaler sous les tropiques.

D’après un journaliste local, le patron de l’UMP aurait, après un bon repas, « coaché » un meeting de l’UMP locale dans les locaux d’un restaurant de Sainte-Anne, localité où le Président et son épouse ont passé la nuit avant de regagner Paris. Difficile de savoir si Nicolas Sarkozy a participé à la réunion, montrant par là une fois encore qu’il était plus chef de parti que d’Etat. Ce qui crève les yeux, en revanche, c’est l’inutile et scandaleuse gabegie à laquelle ont donné lieu ces vœux de la honte.

G.G.-L.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • scandaleux ! sarkozy à la figure comme le c....l espérons que les populations se rappelleront le moment venu aux élections cantonales, de donner la raclée aux diciples de l’UMP ! c’est la seule réponse ques les peuples d’outre-mer doivent donner à ce menteur !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Militant-bénévole auprés des Chômeurs et exclus Réunionnais dans l’ouest Parisien-( J’anime l’association A.O.M. ) J’attendais ce discours tant annoncé. J’ai pris toutes les précautions : téléphone débranché, magnétoscope prêt. J’ai toujours peur de ne pas avoir entendu ou mal entendu. Réécouter cela confirme souvent.
    Deux remarques principales.
    Monsieur Le Président de La République n’a pas su trouver quelques minutes pour honnorer la mémoire de cet homme Guadeloupéen âgé de 33 ans souvagement frappé...assassiné. Pas 30 secondes pour exprimer sa compassion à la femme, aux enfants, à sa famille,à ses proches.
    Il n’est pas tout seul . L’avocat de la famille a précisé le soir même sur France O que cette famille a été aboaondonnée par les politiques.
    Oui pas une minute pour condamner ce crime odieux.Pas une seconde pour nous appeller à lutter ensemble contre cette bête humaine : le mépris, l’insulte, le refus de l’autre. Oui pas une seconde.
    Il s’appellait ELISOR , son prénom : Claudy.

    Le 2e point concerne mon Ile natale : La Réunion.
    Le Président a déclaré qu’il avait de grandes ambitions pour l’Ile de La REUNION. Je m’attendais à ce que des propositions soient annoncées pour nos nombreux chômeurs, pour ces 35 ooo familles qui attendent un logement décent, des propositions pour ces petites gens qui souffrent, qui sont dans la misère, pour les petits planteurs...silence. J’ai cru que je m’étais endormi. J’ai écouté l’enregistrement. Confirmation : RIEN de CONCRET pour ces publics.
    Dommâge..j’avais tout préparé...
    Je fais miennes toutes les remarques écrites dans l’article ci-dessus

    Aimé TECHER
    A.O.M.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com