Edito

Lutte contre le chômage : la fin des illusions

J.B. / 21 avril 2016

L’INSEE a publié mardi une étude sur l’évolution du taux de chômage à La Réunion, l’Enquête Emploi en continu 2015. Cette étude utilise comme référence les critères du Bureau international du travail. Cela permet de comparer la situation de La Réunion avec celle des autres régions de l’Union européenne. La définition du Bureau international du travail est en effet une norme internationale.

Selon les critères du BIT, le taux de chômage a diminué à La Réunion pour passer sous la barre des 25 %. C’est la conséquence d’une diminution du nombre de chômeurs comptabilisés selon ce mode de calcul, avec un total de 86.800. L’INSEE note par ailleurs qu’en y ajoutant le nombre de personnes considérées comme inactives, mais pas au chômage d’après le BIT, le nombre atteint 145.000, contre 151.400 en 2014.

Selon l’INSEE, ce recul est la conséquence du fait que 8.800 personnes de plus occupaient un emploi en 2015.

Cette étude montre qu’en fonction des outils utilisés, les résultats peuvent être différents. Tous les mois, Pôle emploi publie des statistiques concernant les personnes qui y sont inscrites.

Fin décembre 2015, le nombre de travailleurs totalement privé d’emploi était de 136.220, en hausse de 1,2 % sur un an. À la même date, 180.130 Réunionnais étaient inscrits à Pôle emploi pour rechercher un travail, soit une augmentation de 3,1 % sur un an.

Ceci indique que malgré des créations d’emploi en hausse, le nombre de chômeurs a continué à augmenter.

À la lecture des chiffres découlant des critères du BIT, certains ont commencé à se réjouir. Mais ces données ne concordent pas avec celle de Pôle emploi. Au-delà de ces différences de chiffres, c’est la confirmation d’une donnée. Le nombre de travailleurs privés d’emploi est si important qu’il faudra une vingtaine d’années pour arriver à une situation de plein emploi. Or, si le chômage s’est développé à La Réunion, c’est la conséquence de l’application d’un système. Qui peut encore avoir l’illusion qu’en appliquant toujours ce système, il sera possible de vaincre le chômage ?

J.B.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • A humble avis combattre le chomage, dans une économie basée sur le profit mérite une plus ample réflexion, osera t-on dire toute les vérités, le systéme est imbriqué , à tel point, que les intérets parfois contre-nature économiquement se rejoignent !

    IL ne pas oubiier aussi, la suprématie de toute l’apareil technocratique , qui laissent toutes celles et ceux qui luttent pour un meilleur quotidien, à leurs interrogations.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com