Edito

Mais où sont-ils ?

J.B. / 16 avril 2012

À La Réunion existent des fédérations de partis dont le siège social se situe à Paris. Il y a ainsi une fédération du Parti socialiste français, une fédération de l’UMP, une fédération du Modem… Pour les directions de ces partis, l’élection présidentielle est le plus grand rendez-vous. C’est l’élection la plus connue, la plus médiatique et qui décide quel va être en France le principal parti pour les cinq années à venir. Cela explique pourquoi en France, les représentants de ces partis multiplient les meetings. Et dans cette compétition, deux candidats font la course en tête : François Hollande du PS et Nicolas Sarkozy de l’UMP.

À La Réunion, les candidats du PS, de l’UMP puis du Modem sont venus en visite. Il y eut à chaque fois un ou deux meetings. Puis le vide… pas de meetings, une conférence de presse pour annoncer la venue du candidat, pas de bilan de son passage, quelques affiches sur les panneaux officiels en tout et pour tout.

Paradoxalement, c’est du côté du parti qui n’a pas de candidats à la présidentielle que l’on a la plus forte implication. Ainsi le Parti Communiste Réunionnais a organisé plusieurs meetings dans toute l’île où le mot d’ordre est clairement de voter pour François Hollande dès le premier tour. Vendredi dernier, plus d’un millier de personnes étaient rassemblées à La Possession. Et chaque orateur de lancer un appel unanime : voter pour François Hollande.

Il reste donc une semaine et la tendance est claire : c’est l’engagement loyal du PCR dans la campagne de François Hollande qui permet au futur président de la République de faire la différence à La Réunion. C’est une conséquence du choix du candidat d’intégrer les propositions du PCR dans son programme. Cette dynamique va encore s’amplifier d’ici dimanche et au-delà.

J.B.


Kanalreunion.com