Edito

Mars 2016 : mois de mars le plus chaud jamais mesuré

J.B. / 20 avril 2016

L’année 2015 a été l’année la plus chaude jamais mesurée. 2016 est partie sur des bases encore plus élevées. La NOAA indique que le mois de mars a été celui qui a connu la température la plus élevée depuis que les mesures existent. Voici quelques précisions dans un article publié hier dans le journal Le Point :

« Le mois dernier a été le mois de mars le plus chaud jamais enregistré et le onzième mois consécutif au cours duquel un tel record a été battu, une série inédite en 137 ans de relevés, ont indiqué mardi des météorologues. La température moyenne mondiale à la surface de la planète en mars 2016 a été « la plus élevée pour un mois de mars dans les annales des statistiques sur la température mondiale de la NOAA », l’Agence américaine océanique et atmosphérique, a-t-elle précisé dans un rapport. Celle-ci effectue des relevés depuis 1880.

La température moyenne sur la Terre en mars a été de 12,7 degrés Celsius, soit 1,22 °C supérieure à la moyenne du XXe siècle. « Cela a dépassé le précédent record établi en (mars) 2015 de 0,32 °C », a ajouté la NOAA, précisant que cet écart de 1,22 °C est en fait la plus importante anomalie par rapport à la moyenne des plus de 1 600 mois mesurés depuis 1880.

Ces derniers records de température illustrent la poursuite de l’accélération du réchauffement planétaire. Le mercure a ainsi battu, et de loin, un nouveau record pour l’année 2015, surpassant celui de 2014. Un phénomène que la plupart des climatologues attribuent à l’accumulation dans l’atmosphère des gaz à effet de serre provenant de la combustion du pétrole et du charbon. »

La hausse des températures fait fondre les glaciers qui s’écoulent dans la mer, le niveau des océans augmente, La Réunion n’est pas épargnée.

Cette nouvelle alerte arrive au moment où l’océan Indien vit un phénomène inhabituel. Nous sommes le 20 avril, et un cyclone navigue dans notre région. À son apogée, Fantala était un des plus puissants jamais mesuré dans notre région, avec des vents à 350 kilomètres par heure.

Cela rappelle que l’océan est la zone la plus dangereuse. C’est précisément là que plus de 2 milliards d’euros doivent être dépensés pour construire une route en mer...


Kanalreunion.com