Edito

Mensonges d’État

Témoignages.re / 15 septembre 2009

Dans ce qui se passe en Afghanistan, il faut soigneusement faire deux distinctions :
1 – Oui, Anthony Rivière et Johan Naguin ont accompli leur devoir avec bravoure jusqu’au sacrifice de leur vie, c’est tout à leur honneur et c’est à raison que leurs parents, épouse, frères, enfants sont fiers d’eux.
2 – Mais oui également, il nous faut tous protester car leur héroïsme est galvaudé par ceux-là mêmes qui donnent à croire que nos jeunes sont en Afghanistan pour y défendre la liberté du monde "libre" et celle du peuple Afghan. C’est là un insupportable mensonge d’État.
L’Occident —essentiellement— se trouve en Afghanistan pour y faire prospérer ses propres intérêts et non pour aider le peuple à mieux y vivre et à recouvrer tous ses droits. Les troupes de l’OTAN sont en Afghanistan d’abord et avant tout pour sa position géostratégique.
L’Afghanistan est le lien géographique entre l’Iran, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Pakistan et un petite partie de la Chine. De tout temps, cette position stratégique a suscité bien des convoitises. L’URSS voyant en ce pays un danger pour sa sécurité si les USA s’y installaient a tenté d’y obtenir la prééminence. Elle y a laissé son existence même. Grâce — notamment — aux satellites spécialisés de la NASA, les USA ont pu établir que le sous-sol afghan regorgeait de richesses : gaz naturel, pétrole, charbon, cuivre, chromite, talc, barytine, soufre, plomb, zinc, minerai de fer, sel, pierres précieuses et semi-précieuses, or.
Les ressources avérées de cuivre sont de plus de 11 milliards de tonnes soit l’un des plus importants gisements du monde. Voilà pourquoi les troupes occidentales sont là-bas.
De plus, tout le sud de l’Afghanistan est un territoire quasi exclusivement pachtoun. Or, c’est sur ce territoire que les USA veulent construire leurs pipelines transportant le gaz et le pétrole depuis la Mer Caspienne jusqu’aux rives de l’Océan Indien.
Pour avoir la garantie de mener leurs projets à bien, les USA sont allés chercher un brillant intellectuel — Hamid Karzaï — membre d’un mouvement royaliste et surtout un pachtoun. C’est un Afghano-états-uniens qui le repère et obtient des gouvernants des USA qu’il devienne leur créature. Après l’attaque criminelle contre les Twin Towers, Donald Rumsfeld expédie Karzaï en Afghanistan pour en chasser les Talibans mais en réalité, pour ouvrir la porte aux troupes états-uniennes et légitimer leur présence massive.
La meilleure preuve de cette poursuite d’objectifs n’ayant rien à voir avec le bonheur du peuple Afghan est que, durant tout le règne des Talibans (Pachtouns essentiellement) il était reproché aux “islamistes fondamentalistes“ Talibans, de financer leur armement grâce à l’argent sale de l’opium. L’Afghanistan du sud (pays pachtoun) cultivait alors le pavot sur 30.000 hectares. Après 8 années d’occupation USA-Britannique-Française, etc, l’ONU annonce, le 3 septembre 2009, que les superficies cultivées en pavot atteignent désormais 123.000 hectares (4 fois plus). Et l’ONU, pour étayer son communiqué, se base sur … les clichés pris par les satellites de la NASA.
Voilà ce qui rend les discours officiels intolérables. Voilà pourquoi nous refusons que nos enfants continuent d’être envoyés là-bas et y meurent avec toute la bravoure dont sont capables des soldats croyant combattre pour une juste cause alors que sur l’autel de leurs sacrifices se construisent de scandaleuses fortunes.

Jean Saint-Marc



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Trop de mensonges d’Etat ou de mensonges tout court sont diffusés par les médias sous forme de décisions salvatrices pour des intérêts que l’on cache en faisant croire à une vérité.

    Merci Jean Saint-Marc, de relater les mensonges d’Etat dans ce qui se passe en Afghanistan.

    Peut être que s’il y avait une rubrique " MENSONGE", elle serait plus lue et commentée
    que celle de " VERITE".

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com