Edito

Mobilisation partout pour la cause des Réunionnais

J.B. / 21 mai 2012

À trois semaines des législatives, c’est la mobilisation partout pour faire gagner le contrat entre le président de la République et la population.
Dans la première circonscription, après avoir déposé leur candidature vendredi, Pierre Vergès et Faiza Ibrahim tiennent aujourd’hui une conférence de presse de campagne. Dans la seconde, le meeting organisé à Saint-Paul a vu plus de 500 personnes autour de Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica. Dans la circonscription limitrophe, la septième, les réunions de quartier se succèdent avec Fabrice Hoarau et Julie Pontalba.
Dans la troisième, c’était un grand rassemblement hier à La Rivière autour d’Yvan Dejan et Guyliane Grondin. Dans la quatrième, Elie Hoarau et Tatiana Assing ont animé un brillant meeting à la Ravine des Cabris. Dans la cinquième, Eric Fruteau et Monique Tacoun organisent aujourd’hui leur conférence de presse de lancement de campagne. Dans la sixième, après avoir inauguré leur permanence au Chaudron samedi, Maurice Gironcel et Larissa Imoucha tiendront ce soir à Cambuston leur premier grand meeting de campagne.

Il est clair que le besoin de changement exprimé par la population lors de la présidentielle se doit d’être respecté. Pour créer le changement à La Réunion, le Parti communiste réunionnais a proposé des mesures de fond pour changer la société : l’autonomie énergétique et ces dizaines de milliers d’emplois, l’autosuffisance alimentaire, le tram-train pour nous libérer des embouteillages et de la pollution, les deux grands services dans l’environnement et l’aide à la personne pour créer très rapidement des dizaines de milliers d’emplois pérennes pour les Réunionnais actuellement condamnés à dépendre de contrats aidés pour sortir temporairement du chômage. Et pour que tous ces nouveaux emplois puissent bénéficier à un maximum de Réunionnais, une nouvelle politique de l’emploi au service des Réunionnais doit être mise en place.

Ces propositions sont devenues les composantes du contrat signé entre le nouveau président de la République et la population, c’est ce qu’a rappelé François Hollande dans son discours de Saint-Louis, que chacun peut aller revoir sur Internet.
Voilà pourquoi il importe que ce contrat soit porté par un maximum de députés, car c’est avec ces mesures spécifiques que la population pourra obtenir le changement de la situation.
C’est ainsi que le Parti communiste réunionnais est en phase avec son peuple. En partant des préoccupations de la population, puis en les mettant au cœur de la présidentielle, le PCR crée les conditions du changement. C’est la mobilisation partout pour faire avancer la cause des Réunionnais.

J.B.


Kanalreunion.com