Edito

Nobel de la Paix : la place des enfants est à l’École

J.B. / 11 octobre 2014

Le Prix Nobel de la Paix a été attribué à Malala Youzafsai et Kailash Satyarthi. L’une est Pakistanaise et l’autre Indien ; l’une a 17 ans et l’autre 60 ans. Au-delà des individus et de leur parcours exceptionnel qui ont retenu l’attention du Comité de jury, un message commun lie les 2 lauréats : la place des enfants est à l’École.
Ces nominations éclairent d’un jour nouveau la priorité N°2 des OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement 2000-2015) qui est d’« assurer l’éducation primaire pour tous ». (Rappelons que la priorité N°1 est l’élimination de la pauvreté qui sert de référence à l’Appel de l’Ermitage pour l’Abolition de l’extrême pauvreté avant 2015.) Selon les documents officiels, il s’agit de « donner, avant 2015, à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires ». De gros efforts ont été entrepris depuis 14 ans mais beaucoup reste encore à faire. De nouveaux objectifs sont en cours de précision pour l’après 2015.

Ce 2 Nobel sont un sacré coup de pouce à ce combat. Dans son communiqué, le Comité Nobel souligne que le prix a été décerné « pour leur combat contre l’oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l’éducation. » C’est une condamnation totale des systèmes d’exploitation des enfants. Le communiqué poursuit : « Les enfants doivent aller à l’École. et ne pas être financièrement exploités. » Enfin, « Il a été estimé qu’il y a 168 millions d’enfants qui travaillent dans le monde aujourd’hui. En 2000, ce chiffre était supérieur de 78 millions. Le monde se rapproche de l’objectif d’éradiquer le travail des enfants. »

Si nous voulons garantir aux générations futures la stabilité, la paix et la fraternité, la place des enfants est bien à l’École.


Kanalreunion.com