Edito

Non à la provocation ! Tous solidaires pour la victoire dimanche

Témoignages.re / 19 mars 2011

La campagne électorale pour le premier tour prend fin. Place maintenant au vote des électeurs. Et, que nos candidats remportent la plus grande victoire possible, pour consolider et renforcer la majorité plurielle actuelle.

Les enjeux sont clairs :

1- Il s’agit d’infliger à Sarkozy et à l’UMP une défaite qui prépare celle des Présidentielles de l’année prochaine. La population n’en peut plus ; elle subit lourdement les conséquences sociales des mesures d’austérité prises par le gouvernement. Nos candidats en ont parlé tout le long de la campagne. Gagner aujourd’hui, un pas décisif pour le changement en 2012.

2- Les 2 élections sont tellement liées que les candidats UMP ont cherché à se cacher pour ne pas porter le fardeau du bilan désastreux de Sarkozy. La caricature est venue du Port où même les candidats sarkozistes se sont offusqués d’avoir trouvé une photo du président de la République apposée sur leurs affiches. Cette initiative a permis de clarifier l’identité de chaque candidat.

3- La majorité peut être atteinte dès le premier tour. En effet, il y a 25 cantons renouvelables sur 49 ; la différence est de 24 dont 8 sont détenus par l’opposition. Ainsi, il suffit de faire élire seulement 9 conseillers issus des mouvances de la coalition pour que la majorité soit reconduite. Dans ce cas, le deuxième tour prendra une allure plus dynamique et passionnante. Un raz de marée électoral n’est pas à exclure.

Dans ce contexte, il faut éviter tout geste ou attitude aisée qui prête le flanc à la critique facile et à la démagogie. Non à la provocation. Tous solidaires !

Les observateurs soulignent que le principal inconnu sera l’abstention.

J.B.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Monsieur le Président ;

    Je viens d’entendre votre intervention à 20 heures à la suite du premier tour des cantonales et je suis abasourdie de votre réaction face au resultat plus ou moins attendue du front national , attendons les résultats definitifs , mais ils ne devraient pas etre éloignés de ce que nous savons .
    J habite dans le Var qui était à droite et j’espère qu’il y restera , mais si par malheur , il fallait voter à gauche (ce qui ne m’est jamais arrivée) je le ferais car voir arriver ce front me heurt au plus au point ,en conséquence il faudrait mieux faire un front républicain , de deux horreurs il faut toujours prendre le moindre mal.
    Je ne sais pas si mes reflexions vous aideront , mais il faudrait quand meme arreter d’etre la droite la plus bete du monde , avec tout le respecr que je vous dois .

    Soyez assuré de mon soutien quoi qu’il en soit .

    Fabienne Longuebray-Lienard

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com