Edito

NON au gaspillage de l’argent public

Témoignages.re / 22 septembre 2012

Chaque année, juste après la fête de la Salette, les élus de La Réunion se préparent à un rituel bien connu : le Congrès des Maires. Généralement, l’évènement se passe en France, vers novembre, et les candidats au déplacement se bousculent au portillon. Cela provoque quelques scènes de jalousie, si bien que les maires doivent user de stratagèmes pour choisir les heureux partants. Les prochains Conseils municipaux vont statuer sur les dépenses afférentes à ces missions très studieuses.

L’an dernier, selon l’ARCP, il y a eu 220 élus qui ont voyagé. Rapporté à 24 communes, cela représente en moyenne une petite dizaine par collectivité. Sachant que certaines d’entre elles n’auront que 2 représentants, cela donne une marge supérieure à 10 pour les autres communes.
La plupart de ces voyages n’ont que très peu d’intérêts avec le Congrès des Maires, en lui même. Et, on se demande pourquoi continuer à garder ce rituel ? En d’autres termes : si jamais on le supprimait, qu’est ce qu’on perdrait, qui serait préjudiciable au pays ?

Des reportages ont été réalisés sur des personnes en train de faire leur shopping à cette occasion. Si la Chambre Régionale des Comptes s’intéressait de près à chaque individu, cela permettrait d’instruire les contribuables sur la bonne utilisation des deniers publics. À tout le moins, cela aurait permis de clouer le bec aux détracteurs de ces déplacements coûteux et sans résultats pour la majeure partie !

Que reste-t-il de ces déplacements ? Sur les 220 personnes, combien ont remis un compte rendu détaillé de leur mission ? Vrai ou faux, il semble qu’il n’y ait eu que 2 interventions l’an dernier et que les Réunionnais étaient absents des débats. Cette année, il y en aura combien ? D’un point de vue du contribuable, pourquoi ne pas profiter du cumul des mandats pour être efficace ? Nos 7 députés pourraient bien représenter La Réunion et faire avancer nos dossiers ?

Par les temps qui courent, on pourrait mieux utiliser les centaines de milliers d’euros dépensés. On aurait évité de gaspiller l’argent et le temps de tout le monde.

J.B.


Kanalreunion.com