Edito

“Nou lé pa plis, nou lé pa moin, respek a nou.”

J.B. / 10 juin 2015

Paul Vergès l’a rappelé hier, lors de sa conférence de presse. Le Président de la République prend tout l’outre Mer à contre-pied, en proposant une perspective historique aux habitants des 11 pays d’outre mer. Peu importe s’il est sincère. Il faut monter dans le train qui passe. A chaque peuple de définir son devenir. Il faut élaborer un projet pour un million d’habitants. Sur la méthode, il s’agit de préciser ce qu’est “l’Egalité réelle”, version réunionnaise. Un objectif qui doit être atteint en l’espace d’une génération.

Ce délai est vite arrivé. La loi votée le 19 mars 1946 a déjà 70 ans. Une génération, c’est dans 25-30 ans. La Réunion aura surement atteint le million d’habitants.

Rappelons-nous du slogan de Laurent Vergès. Qui pourrait devenir le signe de ralliement de tous ceux qui veulent le changement ? Notre jeune Député avait résumé notre combat pour l’Egalité par la formule désormais archi connue : “Nou lé pa plis, nou lé pa moin, respek a nou”. Cela s’adressait en priorité aux pouvoirs des partis parisiens qui ont refusé de nous accorder l’Egalité sociale comme prévu dans la loi depuis le premier janvier 1947. Gauche comme droite, ces partis ont failli a la tête du gouvernement depuis un demi siècle.


Kanalreunion.com