Edito

Obama ira en pèlerinage à la Havane

J.B. / 20 février 2016

Avec un mois d’avance, Obama a annoncé qu’il ira en visite officielle à Cuba, les 21 et 22 mars. D’ici-là, aura-t-il la possibilité d’annoncer la levée du blocus contre Cuba ? Aura-t-il le courage d’annoncer la fermeture de la prison de Guantanamo ainsi que le départ définitif des Américains de ce territoire cubain ? Maintenant qu’il a levé le drapeau blanc du vaincu, après avoir reconnu l’inefficacité d’un demi siècle de politique d’embargo, aura-t-il l’outrecuidance d’aller encore donner des leçons de bonne gouvernance ?

Selon le programme pressenti officiellement, il a déclaré qu’il vient causer des droits de l’homme. C’est drôle de constater que les dirigeants américains ont du mal à changer de logiciel. Quel droit de l’homme ? Le droit de bombarder l’Irak et la Libye sans preuve ? Et créer de toute pièce, un désordre indescriptible ainsi que le soutien aux terroristes ?

Et si ce pèlerinage n’avait qu’un seul but : électoraliste ? En effet, les démocrates ont mauvaise presse dans la population. Les Noirs sont déçus. La population hispanique aussi. Il faut que les démocrates retrouvent la confiance populaire. Ce n’est pas mieux en France. François Hollande était le premier à poser le pied sur le tarmac de la Havane, après l’annonce de la reprise diplomatique US. Il est bas dans les sondages. Il a un besoin urgent de remonter la pente. Cuba est très cotée actuellement.

Pape et le Patriarche, eux-aussi ont foulé le tarmac de Cuba, ils ont été reçus avec les honneurs. Mais, ils ne vivent pas de ce genre de préoccupation. En déclarant que Cuba peut devenir la Capitale de l’unité, ils ne pensaient pas si bien dire, les visites officielles vont se succéder. Tout le monde veut se faire photographier avec Fidel Castro. L’homme que les biens-pensants ont sali et traité de dictateur a toujours un bon mot pour tous ces nouveaux pèlerins.


Kanalreunion.com