Edito

Où sont la prévention et l’anticipation ?

Témoignages.re / 27 octobre 2011

Il y a un an, en octobre 2010, un énorme incendie a dévasté une grande partie de la forêt primitive. Ironie du sort : on venait tout juste de proclamer l’inscription de nos montagnes au Patrimoine de l’humanité. On se rappelle que le président du Parc national des Hauts avait été critiqué pour son incapacité à sauver les meubles d’un patrimoine exceptionnel.

Durant une dizaine de jours, les pompiers réunionnais ont dû se battre avec les moyens conventionnels de lutte contre les feux urbains. Il a fallu l’arrivée d’un bombardier de type DASH 8, cet avion spécialisé dans les incendies de montagne, pour que l’espoir gagne le camp des combattants. Et le feu fut maîtrisé avec le concours salutaire de la pluie.

Le combat fut si intense que les autorités départementales et étatiques ont organisé des réceptions pour saluer le courage de nos soldats du feu. Les idées ne manquaient pas pour que jamais plus cette situation ne se renouvelle. On parlait des pare-feux, des points d’eau, d’une caserne spécialisée, des embauches dans l’Environnement, etc. Mme Penchard, Ministre de l’Outre-mer, a même fait le déplacement en hélicoptère à Maïdo, début novembre 2010. Même si elle arrive quand le feu est éteint, elle devait demander l’inscription de La Réunion dans le plan de prévention des feux de forêt.

L’incendie actuel se propage à une vitesse telle qu’en deux jours, il a déjà concerné une surface équivalente à celle partie en fumée l’année dernière. Maintenant, il faut prier pour que le gouvernement daigne envoyer rapidement un DASH 8. Or, l’année dernière, beaucoup de voix se sont levées pour demander d’installer en permanence une plate forme de lutte contre les incendies de forêt qui requièrent des compétences et moyens particuliers. Cette plateforme aurait été utile également pour les pays de la zone.

Comme d’habitude, rien n’a été fait. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la prévention et l’anticipation ne sont pas dans les mœurs de nos gouvernants.

 J. B.
 


Kanalreunion.com