Edito

Paul Vergès attend vos propositions

LB / 4 mars 2010

Avant-hier, entouré d’une grande partie de ses colistiers, Paul Vergès a tenu une conférence de presse pour signaler à tous les Réunionnais le « tournant » que vient de connaître la campagne pour les élections régionales du 14 mars. Ce changement est incarné par l’écroulement de l’accusation des opposants à l’Alliance, qui tentaient d’opposer deux de ses grands projets pour le développement durable de La Réunion : le tram-train et la nouvelle route littorale.
Comme l’a expliqué le président de la Région, après les innombrables polémiques lancées autour de ces projets, à présent tout est clair : les deux chantiers seront mis en œuvre dans les prochains mois pour l’un et d’ici 2014 pour l’autre, dès la fin des études. Cela prouve que le consensus qui existe à ce sujet entre des partenaires comme la Région et l’État depuis la signature du Protocole de Matignon en janvier 2007 finit par déboucher sur des résultats concrets.

À propos de consensus et de convergences, souvenons-nous de ce qui s’est passé en décembre 1999, il y a plus de dix ans, lorsque le sénateur réunionnais Paul Vergès a déposé sa proposition de loi pour faire de la lutte contre les effets du réchauffement climatique une priorité nationale. En février 2001, cette loi fut votée à l’unanimité par les sénateurs et députés de la République.
L’an dernier, le gouvernement a accepté la proposition de l’ONERC (Observatoire National des Effets du Réchauffement Climatique) de mettre en œuvre le plus rapidement possible un programme de mesures d’adaptation au changement du climat dans tous les domaines. Et le président de l’ONERC, Paul Vergès, a été désigné comme coordinateur des propositions de toutes les institutions et collectivités de la République à ce sujet.

Ces propositions devront être transmises par l’ONERC à l’État d’ici octobre prochain, afin d’être transformées en mesures législatives. De nombreuses catastrophes naturelles survenues ces derniers temps à La Réunion comme en France ainsi que dans le monde entier montrent l’urgence de telles mesures, dont la plupart sont préconisées par le PCR depuis son "Plan immédiat de Survie" en 1975.
Ici, combien de responsables politiques ont réagi de façon constructive à ces événements et quels enseignements en ont-ils tirés ? Mesdames et Messieurs, faites donc preuve d’esprit de responsabilité : Paul Vergès attend vos propositions.

L. B.


Kanalreunion.com