Edito

Paul Verges engage la bataille décisive des Régionales : non à la conspiration du silence

J.B. / 24 août 2015

Paul Vergès a été très clair lors de sa conférence de presse de vendredi : il a décidé de s’attaquer à la conspiration du silence qui est méthodiquement organisée pour cacher la vérité aux Réunionnais sur l’état de la situation économique, sociale, environnementale et politique. À 4 mois d’une échéance importante, le peuple est abandonné à son sort. On parle des candidats mais jamais des Réunionnais, de leurs attentes et des solutions. Il faut sortir des slogans.

Paul Vergès a été très clair. Il a annoncé les thèmes de ses prochains rendez-vous avec les médias : Nouvelle Route en Mer ; les conséquences de l’augmentation du niveau de la mer sur l’aménagement du territoire ; la grande conférence de Paris sur les conséquences du réchauffement climatique (COP21).

Vendredi, il a ouvert le débat sur la fin programmée de la filière canne-sucre et fixé les responsabilités : celles de la France et celles des Réunionnais. Dès lors, comment organiser la transition ? Que proposent les candidats aux élections du Conseil Régional qui détient la compétence en matière de coordination économique ? Comment protéger les intérêts de 18.000 familles ? Paul Vergès refuse d’assister à la mort d’un patrimoine économique, social, environnemental, culturel et politique. L’identité réunionnaise est liée à la canne. La fin de la coupe coïncidera avec la date des élections. Quand un électrice ou un électeur ira voter, il devra penser à ses intérêts mais ne doit pas se mettre au service des intérêts de candidat(e)s qui cultivent leurs égos et maintiennent la population dans l’ignorance.

Prenons cet exemple pour être encore plus concret. La nécessité d’une voie ferrée régionale est plébiscitée par les Réunionnais. Avec des variantes plus ou moins fantaisistes, aucun candidat ne peut échapper à ce thème. Le projet revient très fort. Ceux qui de près ou de loin ont torpillé le Tram-train ignoraient que cela allait leur revenir en pleine figure, 5 ans plus tard. C’est là-dessus qu’il faut unir les Réunionnais.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • "On parle des candidats mais jamais des Réunionnais, de leurs attentes et des solutions. Il faut sortir des slogans." je suis tout à fait d’accord, avec cette analyse de Monsieur le Sénateur ! oui il faut vivre le quotidien d’un demandeur d’emploi, des travailleurs en lutte pour le maintien de leur emploi et pouvoir d’achat, des jeunes , qui sans le sous envoient des centaines de demandes dans les entreprises, qui pour une formation, d’autres pour un emploi, toutes cette population en butte quotidiennement à touts sortes de barrages écnomico-administratif aspirent à trouver des personnes qui mettent de coté leurs antagonisme pour ouvrir une voie Humaine, socialement acceptable, économiquement juste , un dialogue administratif construit dans le respect mutuel, à leurs attentes.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com