Edito

Paul Vergès présidera la première Assemblée du Sénat qui sortira des urnes ce dimanche 25 septembre

J.B. / 20 septembre 2011

Dimanche les grands électeurs désigneront les 4 représentants de La Réunion qui siègeront au Sénat pour 6 ans. La liste d’union Alliance-PCR-MODÉRÉS entend reconduire Paul Vergès et Gélita Hoarau avec un accord de remplacement pour Michel Dennemont, en cours de mandat. Il reste 4 jours pour convaincre les grands électeurs qu’il faut prendre le bulletin de la liste d’union. C’est la seule liste de réelle ouverture. Elle a été constituée pour défendre les intérêts des Réunionnais, ici et à Paris.

Le premier rendez-vous de grande ampleur aura lieu samedi 1er octobre. Ce jour-là se tiendra l’assemblée plénière dont l’ordre du jour prévoit, entre autres, la désignation du président issu de la nouvelle majorité. L’événement focalisera l’attention du monde politique ainsi que celle des médias. L’enjeu sera exceptionnel si la majorité est très serrée. Selon de nombreux observateurs et analystes, le renversement de la majorité actuelle est une hypothèse sérieuse.

La France vivra alors une cohabitation d’un nouveau genre où le Sénat ne sera plus le godillot du pouvoir Sarkoziste et de sa politique néfaste. À 7 mois des élections présidentielles, ce sera un coup dur pour l’UMP, après les défaites aux Régionales et Cantonales. Le pouvoir sera en perte de crédibilité alors qu’il s’apprête à recevoir les partenaires du G20, en novembre, en France.

Pour ce premier rendez-vous, c’est Paul Vergès qui aura l’insigne privilège de présider cette première séance. Les médias ont commencé à en parler. Hier soir, sur les ondes radios de Réunion1ère, l’intéressé a précisé que juste après le scrutin, mardi prochain, il se rendra à Paris pour préparer tout le protocole prévu.

Il est certain que l’intéressé va user de la tribune dont il disposera pour élever le niveau du débat politique actuel. Il appellera ses collègues au sursaut démocratique et au changement nécessaire pour faire face aux défis de l’avenir. Il soulignera certainement l’urgence à traiter les problèmes sociaux, dont ceux de notre île, avant que cela ne dégénère sur la place publique. Enfin, nul doute qu’il aura une pensée particulière pour la jeunesse.

Voilà des raisons supplémentaires pour que des grands électeurs votent en faveur de la liste d’union conduite par Paul Vergès. Au-delà du rituel électoral, les autres listes n’ont vraiment aucun enjeu pour notre île.

J.B.


Kanalreunion.com