Edito

Pour diriger un pays, il faut plus que des créatures médiatiques

J.B. / 5 septembre 2015

Si les adversaires du PCR s’occupaient de La Réunion et des Réunionnais, nous ne serions pas dans cet état lamentable. À chaque élection, ils mentent. Ce sont surtout des incapables qui occupent les écrans.

Pensez donc : l’eau de source Edena, propriété de la ville du Port, passera aux mains des capitalistes mauriciens qui pensent se faire des dividendes sur le dos des consommateurs réunionnais, depuis le berceau puisque Edena vante ses qualités pour faire les biberons des nourrissons. Une chaîne de complicités honteuses entoure la transaction.

Les dentifrices qui étaient produits au Port ne le seront plus. Les propriétaires ont fermé l’usine et licencié le personnel. Pourtant, les marques produites n’ont pas disparu des commerces. Les dentifrices Colgate sont importés. Les consommateurs réunionnais continuent à engraisser les capitalistes qui ont détruit une partie de notre patrimoine industriel et créent un trouble social manifeste.

La vente de Only passe aux mains de capitalistes malgaches alors que des Réunionnais étaient sur les rangs. Il semble que l’affaire se soit réglée en haut lieu au détriment de l’entreprenariat réunionnais. Et ce sont les usagers qui paieront la note. Les pouvoirs publics sont incapables de protéger nos activités et savoir faire.

Il se murmure que pour faire face à la baisse des quotas sucriers et du prix garanti, l’usinier, en complicité avec l’État, va laisser les planteurs faire faillite afin de faciliter le rachat de leur terre par l’usinier et quelques plus gros propriétaires. La majorité des planteurs seront tout simplement spoliés de leurs biens fonciers.

Dans beaucoup de cas, un vent de délocalisation a déjà conduit de nombreuses activités réunionnaises chez nos voisins. Les choses vont s’accélérer avec l’application des APE, accords de partenariats économiques, ou La Réunion est exclue des débats.

A 3 mois des élections régionales, c’est un test de capacité qui s’est imposée dans le débat. Pour conduire un poids lourd il faut un test de capacité. Pour conduire une Région et sauvegarder les intérêts des Réunionnais, il faut plus que des créatures médiatiques.


Kanalreunion.com