Edito

Pour « vivre ensemble
à La Réunion », vive
la responsabilité de tous !

Témoignages.re / 26 octobre 2009

À l’invitation d’un lecteur de "Témoignages" nous revenons sur l’événement de la semaine dernière auquel notre journal a déjà consacré son précédent éditorial : le débat organisé jeudi par l’Association pour le développement industriel de La Réunion (ADIR) sur le thème : "Vivre ensemble à La Réunion". Dans ce débat, Paul Vergès a montré aux centaines de chefs d’entreprises présents dans la salle la photo de la banderole accrochée récemment sur les grilles du siège de la Région par certains de leurs collègues, avec cette inscription injurieuse : « Tous les élus réunionnais sont des rats ».
Est-ce par des comportements aussi irresponsables que certains patrons veulent bâtir un "vivre ensemble" réunionnais… ? Or, malgré le bas niveau de cette provocation, insultante et sectaire, jusqu’à présent on n’a pas entendu ni vu leurs collègues dénoncer une telle dérive.

C’est pourquoi, dans son intervention, Paul Vergès a rappelé à sa manière qu’il n’y a pas d’attitude "innocente" et que "na in zour i apèl domin". On ne pourra donc pas ne pas tirer des enseignements de ce qui s’est passé devant la Région pendant la visite du Premier ministre, avec la bienveillance de certaines autorités administratives.
Parmi ces enseignements, il y a l’appel lancé par le président du Conseil régional à entrer dans "l’ère de la responsabilité". Et à mettre sur pied un authentique partenariat pour traiter les défis qui sont devant nous.

La plateforme de l’Alliance "Pour la nouvelle étape du développement de La Réunion" approuvée en 2007 par les principaux candidats à l’élection présidentielle, dont Nicolas Sarkozy, se termine par cette phrase : « Une société responsable doit assumer la part d’engagement au service de l’intérêt général ». La contribution aux États généraux de l’Outre-mer soutenue par la très grande majorité des élus réunionnais fait des propositions concrètes à cette fin. Les représentants de l’État donneront leur réponse à ces propositions le 6 novembre prochain à l’Élysée. Voilà pourquoi, pour « vivre ensemble à La Réunion », vive la responsabilité de tous !

L. B.


Kanalreunion.com