Edito

Pourquoi Pécresse et Fillon ont-ils peur de l’Outre Mer ?

J.B. / 2 septembre 2011

Le 24 août, le gouvernement a annoncé des mesures gouvernementales en vue de récupérer 12 milliards d’euros supplémentaires sur le dos de la population. Une semaine après, Valérie Pécresse et François Fillon se sont empressés de faire marche arrière concernant les « niches fiscales » en outre mer.
"Témoignages" fait aujourd’hui sa “Une” sur cette surprenante manœuvre. Au-delà de la justification officielle, nous nous posons la question de savoir pour quelles raisons ont-ils agi si promptement, alors que la ministre de l’outre mer était restée particulièrement silencieuse ?
C’est qu’ils ont eu peur devant les pressions et les protestations qui montaient de partout. Peur surtout des prochaines élections présidentielles. En effet, en 2007, Sarkozy n’a obtenu à La Réunion que 36% des voix. Près de 64% des électeurs ont voté contre lui. C’est clair, net et sans bavure !
Lors des prochaines élections, les électeurs qui ont voté contre lui continueront à le faire. De nouvelles couches victimes de la politique gouvernementale depuis 4 ans sanctionneront à leur tour Sarkozy. La tendance pour les échéances à venir est un résultat attendu se rapprochant les 2/3. C’est la panique dans les rangs de l’UMP qui risque de perdre la majorité au Sénat en septembre, et précipiter la crise avant les présidentielles de 2012.
D’autant qu’en 2007, il n’y avait pas encore la crise des subprimes américaines qui, par la suite, a contaminé toute la planète bancaire.
Les nouvelles mesures du gouvernement vont précipiter la chute de la confiance et entraîner l’UMP dans la défaite.

J.B.


Kanalreunion.com