Edito

Près d’un foyer réunionnais sur trois au tarif de première nécessité

J.B. / 17 juillet 2014

GIF - 19.1 ko

Ce mercredi, la Fondation Abbé Pierre et EDF ont signé un partenariat. A cette occasion, EDF a fait part d’une donnée qui montre que la pauvreté s’étend à La Réunion.
Il existe en effet une mesure sociale pour que des personnes ayant de faibles revenus puissent avoir droit à un prix de l’électricité moins élevé, c’est le tarif de première nécessité. Voici les critères depuis le 15 novembre 2013 : « les foyers dont le revenu fiscal annuel divisé par le nombre de parts est inférieur à 2 420 euros par mois ».

EDF souligne que « le nombre de clients bénéficiaires de ce tarif a considérablement augmenté depuis le début de l’année ».
91.423 familles avaient droit à ce tarif au mois de juin, soit 28,60% des abonnés à EDF.
Depuis 2010, le nombre des foyers concernés a plus que doublé, tout comme la proportion des abonnés bénéficiaires du tarif de première nécessité. C’est à partir de 2012 que la croissance s’est accélérée. Et aujourd’hui, La Réunion est le département ayant le plus fort taux d’abonnés au tarif de première nécessité.

Ce nouvel indicateur montre bien que la pauvreté continue de gagner du terrain à La Réunion, quelques soient les mesures prises par Paris pour tenter de colmater les brèches d’un bateau en train de sombrer.

( ((J.B.)) )


Kanalreunion.com