Edito

Près de 180.000 demandeurs d’emploi

J.B. / 26 septembre 2015

À un peu plus de deux mois des élections régionales, les chiffres du chômage du mois d’août rappellent que l’emploi est la préoccupation numéro un.
Près de 180.000 Réunionnais sont inscrits à Pôle emploi. Parmi eux, plus de 130.000 sont totalement privés d’emploi. Cette catastrophe n’est pas que le résultat de la conjoncture économique, elle est aussi la conséquence de décisions politiques.

La crise des subprimes de 2008 est souvent mise en avant comme point de départ de la crise économique. Dans le monde, cette crise a mis en péril des banques que les gouvernements ont choisi de laisser couler ou de renflouer avec des l’argent public. La crise s’est ensuite transférée sur les finances publiques. C’est la justification de plans d’austérité qui ont commencé en France sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Cette politique se poursuit, avec le plan d’économies de 50 milliards pour compenser les subventions données aux entreprises. Samedi dernier, des maires avait alerté sur les effets de ces mesures sur la situation financière des communes, avec en particulier la baisse de la dotation de l’État aux collectivités.

En janvier 2007, Paul Vergès avait réussi à négocier avec le gouvernement une assurance contre l’aggravation de la crise. C’était notamment l’engagement de l’État à soutenir la réalisation de deux grands chantiers : le tram-train et la nouvelle route du littoral. Des milliers d’emplois étaient à la clé, sans compter que cette activité allait se prolonger après le chantier. Le fonctionnement d’un réseau ferré nécessite en effet des cheminots.
En 2010, tout a été remis en cause avec l’arrivée de Didier Robert à la présidence de la Région. À la place de ces deux grands chantiers, il a tenté d’imposer un projet pharaonique qui est en train de tourner au fiasco. Les révélations de Mediapart jeudi dernier sont une nouvelle illustration de la faillite de cette politique.
Gageons que dans deux mois, l’Union des Forces de progrès pour le développement et l’égalité remettra la Région Réunion sur les rails du développement. Voilà qui donnera un coup d’arrêt à la hausse du chômage et redonnera l’espoir.


Kanalreunion.com