Edito

Quand la Chine et la Russie manœuvrent sous le nez de l’OTAN

Témoignages.re / 12 février 2014

Le croiseur lance-missiles russe à propulsion nucléaire Pierre Le Grand (ex-Youri Andropov) et le navire patrouilleur chinois Yancheng effectuent actuellement des manœuvres conjointes en mer Méditerranée.

Cité par la radio « Voix de la Russie », le directeur du Centre des études politiques et sociales Vladimir Evseev apporte un éclairage : « On assiste à un rapprochement entre la Russie et la Chine. La prochaine visite du président chinois Xi Jinping à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi en est une confirmation. La participation d’un navire chinois à la destruction des armes chimiques est un pas vers le rapprochement avec la Russie. Les exercices en Méditerranée font ressortir la volonté de la Chine d’être plus active dans l’arène politique étant donné qu’auparavant elle n’a jamais témoigné d’intérêt pour la Méditerranée. »

La radio russe précise que les navires militaires chinois peuvent faire escale dans des ports appartenant pour partie à des capitaux chinois, notamment le Pirée en Grèce, et Naples en Italie. Pour l’escale italienne, les bateaux chinois peuvent même s’amarrer juste à côté des navires de guerre de l’OTAN. Le terminal chinois est en effet voisin de la base militaire des Occidentaux.

Ces manœuvres conjointes veulent tout d’abord signifier que la Chine va avoir une présence permanente en Méditerranée. Avec la Russie, les deux pays comptent déployer dans cette mer jadis dominée par la France et la Grande-Bretagne une flotte équivalente à celle de l’OTAN.

L’année prochaine, les manœuvres sino-russes auront lieu sur le Pacifique, océan que les Etats-Unis considèrent comme leur chasse gardée.
Manifestement, le rééquilibrage économique entre l’Occident et le reste du monde s’accompagne d’un pendant militaire, et cela dans une région hautement stratégique en plein bouleversement politique. Qui aurait pu imaginer il y a quelques années que des navires chinois soient présents en permanence dans la mer Méditerranée ?
C’est bien une nouvelle illustration d’un monde qui change. Car la Méditerranée est en train de devenir un point de confrontation entre les superpuissances du futur.

 J.B. 


Kanalreunion.com