Edito

Que de nouveaux Éloi Julenon continuent à se lever !

LB / 5 juin 2010

Hier dans “Témoignages”, nous avons annoncé le retour de la censure à La Réunion et nous avons dénoncé la gravité de cet événement. Dans le même numéro, nous avons annoncé le décès de notre cher camarade Éloi Julenon, qui allait avoir 90 ans en octobre prochain.
Ce travailleur de La Possession est surtout connu comme un fidèle militant du PCR tout au long de sa vie et comme un diffuseur bénévole de “Témoignages”. Il fut également élu membre de la première municipalité d’union démocratique de sa ville conduite par Roland Robert le 21 mars 1971, il y a près de 40 ans.

Voilà le paradoxe de cette situation : un grand militant réunionnais de la liberté nous quitte au moment où notre journal annonce que « la censure revient » dans le pays. Quel symbole !
Voilà une personne dévouée, sans ambition personnelle, qui consacre toute son existence à lutter pour la liberté de son peuple — liberté d’opinion, liberté d’expression, d’information, de vote, droit au travail… — et qui a toujours été au service de son pays, pour le respect des principes et des valeurs défendus par son parti politique.
Lorsque cette personne décède, tous ses engagements sont remis en cause par une équipe d’élus, dont le chef fait de son âge une vertu et qui se distingue par une attitude dictatoriale. Sa politique consiste à casser des projets essentiels, dont le seul tort est qu’il n’est pas à son origine.

Pendant ce temps, le peuple réunionnais va-t-il attendre que les caprices de ce petit dictateur puissent finir ? Sûrement pas !
Fidèle à tous ses fils et filles qui ont toujours lutté contre toutes les formes d’injustices dans ce pays, ce peuple va résister plus que jamais au retour au totalitarisme des années 50 – 70. Face à la vanité et à la vilénie des nouveaux dirigeants de la Région, que de nouveau Éloi Julenon continuent donc à se lever !

L. B.


Kanalreunion.com