Edito

Que s’ouvre enfin le débat responsable sur la sur-rémunération et la politique des revenus !

J.B. / 2 août 2014

Depuis que le PCR a révélé l’existence d’un rapport du Sénat qui « recommande » au gouvernement de « rénover le dispositif des compléments de revenus », la population réunionnaise s’est emparée du débat et personne ne peut plus cacher qu’il y a de sérieuses menaces, si les intéressés laissent faire. Les conséquences pourraient être incalculables.

Extrait : « Trop fréquemment, (...) les réflexions sur le niveau de vie des populations ultramarines renvoient exclusivement au coût de la vie et aux processus de formation des prix alors que la question des ressources, au moins aussi déterminante, est passée sous silence. Avant d’être abordée sous l’angle des prix, la question de la vie chère outre-mer nécessite en effet de l’être sous celui des revenus ».

Commentaires : c’est une chance que les décideurs politiques ne s’affrontent plus sur la nécessité de sortir la poussière qu’on a cachée sous le tapis. Avec le temps, celle-ci s’est accumulée et elle est devenue très visible. Oui, il faut mettre de l’ordre dans la formation des prix, la production des marchandises et les circuits de distribution, la fiscalité inflationniste, les capacités contributives des ménages pour obtenir les biens et les services, en l’occurrence les revenus. Les pauvres, c’est à dire ceux qui vivent de minimas sociaux, consacrent plus de revenus aux achats de biens primaires. Or, tous les gouvernements, y compris des collectivités, accordent une compensation de vie chère pour une partie de la population mais pas pour l’autre partie, faisant fi des grands principes qui fondent la République. De grandes personnalités s’auto-proclament « démocrates » et soutiennent ce système injuste. Au PCR, nous sommes pour une harmonisation des revenus. Cela fait longtemps que nous le disons. Aujourd’hui, le débat peut s’ouvrir tranquillement.

J.B.


Kanalreunion.com