Edito

Quel gâchis à vouloir détruire le PCR au lieu de s’occuper des vrais problèmes

J.B. / 30 mai 2014

Des visites ministérielles sont annoncées. Après l’installation du gouvernement Valls, celles-ci peuvent s’expliquer par 3 nécessités : mieux faire connaissance avec les réalités, mieux faire connaître les objectifs du gouvernement, préparer une probable visite du Président de la République. Cette dernière pourrait se situer en marge de la réunion des chefs d’Etat de la COI, en juillet.

Deux ans sont passés depuis le changement de Président de la République. Des engagements publics ont été conclus entre François Hollande et La Réunion. Sur cette base, les Réunionnais ont voté à 72% pour les voir se réaliser. Ce résultat qui frôle les ¾ des suffrages est la preuve irréfutable que la situation était tellement catastrophique que même les électeurs qui votent traditionnellement à droite ont soutenu le pacte républicain. Artisan des conditions politiques de cette victoire, le PCR a été salué pour sa lucidité.

Deux ans sont passés : aucun résultat...! Si, quand même ! Des dirigeants socialistes ont été plus préoccupés par détruire le PCR que de faire avancer les dossiers. Le ministre de l’Outre mer, Victorin Lurel a été un acteur particulièrement négatif. Il a fait perdre 2 ans à tout le monde. Il a surtout menti au monde économique et aux planteurs. On retiendra que c’est sous son mandat que les travailleurs les plus modestes ont perdu la prime COSPAR et du RSTA qu’ils percevaient depuis 3 ans.

Comment ne pas comprendre la défiance de l’électorat dimanche dernier vis à vis du secrétaire fédéral du PS, candidat, qui avait reçu le soutien de PLR de Huguette Bello et du PRG. C’est à Saint Paul, ville de 100.000 habitants que les résultats étaient les plus flagrants. Les représentants de cette coalition n’ont eu que 1300 voix, soient 1000 voix de moins que le candidat, vainqueur, soutenu par le PCR. Quel gâchis à vouloir détruire le PCR au lieu de s’occuper des vrais problèmes !

J.B.


Kanalreunion.com